Hafliði Hallgrímsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hafliði Hallgrímsson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Site web

Hafliði Hallgrímsson (Akureyri, ) est un compositeur islandais, vivant actuellement à Bath. Hafliði est d'abord violoncelle solo du Scottish Chamber Orchestra, mais laisse sa carrière d'instrumentiste en 1983, pour poursuivre à temps plein celle de compositeur. En 2008 à 2010, il est le compositeur en résidence de l'Orchestre symphonique d'Islande[1]

En 1970, Hallgrímsson joue la partie violoncelle solo de l'Atom Heart Mother des Pink Floyd (non-crédité).

Compositions (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Solitaire pour violoncelle seul, op. 1 (1969)
  • Strönd pour clavecin (1982, rév. 1988)
  • Verset I pour flûte et violoncelle (1975)
  • Poemi pour violon et orchestre à cordes, op. 7 (1983)
  • Le vol d'Icare, op. 12 (1991)
  • Rima pour soprano et orchestre à cordes, op. 15 (1994)
  • Herma pour violoncelle et orchestre à cordes, op. 17 (1995)
  • Crucifixion pour orchestre, op. 24 (1997)
  • Mini-histoires, musique de théâtre (1997)
  • Passía pour mezzo-soprano, ténor, chœur et orchestre de chambre (2001)
  • Mourir Wält der Zwischenfälle, opéra de chambre (2003)
  • Ombra' pour alto et orchestre à cordes, op. 27 (1999)
  • Le gardien des incidents, opéra, op. 29 (2003)
  • Concerto pour violoncelle et orchestre, op. 30 (2003)
  • Dagbókarbrot [Notes d'un Journal] pour alto et piano, op. 33 (2005), dédié à la mémoire d'Anne Frank
  • Les récits du grand Nord pour orchestre symphonique, op. 41 (2009)
  • Norðurdjúp [Grand Nord] pour orchestre, op.43 (2009)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Herma ; Ombra ; Rima - Torleif Thedéen, violoncelle ; Thórunn Ósk Marinósdóttir, alto ; Ragnhild Heiland Sørensen, soprano ; Kammersveit Reykjavikur, dir. Bernhardur Wilkinson (2004, Smekkleysa SMK 38) (OCLC 874491642)
  • Les rêveries dans les Nombres ; l'Échelle de Jacob ; Strönd ; Tristia ; Verset I - Pétur Jónasson, guitare ; Virginia Black, clavecin ; Philippa Davies, flûte ; Scottish Chamber Orchestra, dir. Hafliði Hallgrímsson et violoncelle (1989, Merlin MRFD 88101) (OCLC 23116422)
  • Quatre mouvements pour quatuor à cordes ; Offerto* ; Solitaire° ; Quatuor à cordes n° 1 - Peter Sheppard*, violon ; Philip Sheppard°, violoncelle ; Kreutzer String Quartet (juin 1995, 2CD Eye of the Storm EOS 5004) (OCLC 36991606)
  • Passía - Mary Nessinger, mezzo ; Gardar Thor Cortes, ténor ; chœur et Hallgrimskirkja Chamber Orchestra, dir. Hordur Askelsson (2003, Ondine ODE 1027-2) (OCLC 822856490)
  • Concerto pour violoncelle ; Herma - Truls Mørk, violoncelle ; Schottish Chamber Orchestra, dir. John Storgårds (12-14 avril 2007, Ondine 1133-2) (OCLC 811459111)
  • Musique pour piano : Fley. Sketches in time. Bagatelles. Five pieces. Ten pieces. Four Icelandic folksongs. Homage to Mondrian - Simon Smith, piano (2008, Delphian Records) (OCLC 874414751)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hafliði Hallgrímsson » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]