Hadj Abderrahmane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hadj Abderrahmane
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Hadj Abderrahmane
Surnom Inspecteur Tahar
Naissance
Alger
Nationalité Algérien Drapeau de l'Algérie
Décès (à 40 ans)
Paris, France
Profession Acteur, Cameraman, Réalisateur
Films notables Inspecteur Tahar dans Inspecteur Tahar et L'apprenti (Saga)

Hadj Abderrahmane (en arabe حاج عبد الرّحمان), dit l'Inspecteur Tahar (en arabe المفتّش الطّاهر), né à Télémly (Alger) en 1941 et mort le 5 octobre 1981 à Paris[1], est un acteur et homme du théâtre algérien.

Biographie[modifier | modifier le code]

La famille de Hadj Abderrahmane est originaire de Ain Doula (près de Skikda). Il entre à la RTA dès l'indépendance après une enfance et une adolescence très difficile à El-Harrach. Il est d'abord opérateur technique et cameraman, avant de se lancer dans les aventures de l'Inspecteur Tahar - personnage moyen, avec une naïveté vicieuse.

Héritier de Rachid Ksentini, de Mohamed Touri ou de Don Quichotte, plein de ressources et d'audace - Hadj Abderrahmane a fait du théâtre avec Allel El Mouhib qui fut son professeur. C'est ainsi qu'il a joué le moine dans la pièce Monserrat d'Emmanuel Roblès. Il fut curé dans les Fusils de la mère Carare. Sa vie sociale, son enfance, sa nature, ses sentiments les plus profonds le portaient sur le drame mais le public en décida autrement et l'orienta, bon gré mal gré, vers le "comique corrosif".

C'est ainsi que ses aventures avec son confrère Yahia Benmabrouk alias l'Apprenti du TNA - commencèrent en 1967 avec L'Inspecteur mène l'enquête réalisé par Moussa Haddad avec lequel il fera longtemps tandem. Avec ses sketches, il a sillonné d'Est en Ouest le pays sans compter les directs à la TV. Avec ses encoignures conservatrices, le personnage est très moderne et collé aux réalités sociales. Il s'apprêtait à tourner « Le cadavre du domaine » quand la mort le surprit le 5 octobre 1981 à Paris.

Hadj Abderrahmane et Yahia Benmabrouk en 1974.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Autant que réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1974: Chaàbia (1 h et 45 min)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Algérie - Hadj Abderrahmane - L'inspecteur Tahar