Habitat 67 (vague)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 30′ 00″ N 73° 32′ 37″ O / 45.49997, -73.543596

Kayakiste dans Habitat 67

Habitat 67 est le nom d'une vague stationnaire située à Montréal dans les rapides de Lachine[1]. Informellement nommée ainsi d'après le complexe résidentiel Habitat 67 adjacent, elle est devenue une destination populaire pour faire du kayak en eau vive et de surf de rivière.

Description[modifier | modifier le code]

La vague est créée par le mouvement rapide de l'eau qui va frapper les rochers sous l'eau, créant une vague qui peut atteindre jusqu'à deux mètres. Les rapides de Lachine possèdent deux autres vagues de deux mètres, y compris une nouvelle vague en amont près de Lachine, connue localement comme « Big Joe »[2].

Corran Addison, kayakiste olympique trois fois champion du monde de kayak freestyle, fut le premier à surfer sur la vague d'Habitat 67 en 2002[3]. Son école de surf de rivière, Imagine Surfboards, a enseigné à 3 500 étudiants depuis 2005. Une seconde école de surf de rivière, KSF, a accueilli 1500 étudiants par an depuis 2003.

Qualité de l'eau[modifier | modifier le code]

Selon Daniel Green, président de la Société pour vaincre la pollution : « Ils se baignent dans l’un des sites les plus toxiques du Canada ». Le taux de biphényls polychlorés et d'hydrocarbures aromatiques polycycliques provenant du Technoparc de Montréal y est très élevé[4].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Kayakiste sur le fleuve Saint-Laurent à la vague devant Habitat 67. À l'arrière-plan, le pont Victoria. À l'horizon, le pont Champlain.
Kayakiste sur le fleuve Saint-Laurent à la vague devant Habitat 67. À l'arrière-plan, le pont Victoria. À l'horizon, le pont Champlain.