Habib Dembélé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dembélé.
Habib Dembélé
French Sizwe Banzi.JPG

Habib Dembélé (à gauche) avec Pitcho Womba Konga en mai 2007 au Barbican Centre

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
SanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Habib DembéléVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
GuimbaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Habib Dembélé dit « Guimba national », né le à San au Mali, est comédien et écrivain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un fonctionnaire des douanes[1], Habib Dembélé fait ses études primaires à San et Ségou (Mali). Il obtient le Diplôme d'études fondamentales (DEF), et fait quatre années d’études à l’Institut national des arts de Bamako.

Habib Dembélé travaille d'abord au Kotéba national, la troupe nationale de théâtre du Mali, puis crée la Compagnie Gouakoulou avec le dramaturge Ousmane Sow et le comédien Michel Sangaré. En 1998, il crée la Compagnie Mandeka avec Sotigui Kouyaté et Jean-Louis Sagot-Duvauroux, et sa propre compagnie « la Compagnie Guimba national »[2]. Au cinéma, il multiplie les interprétations[3], surtout depuis les années 1990, jouant notamment pour Cheick Oumar Sissoko, Mahamadou Cissé, Dani Kouyaté, Ousmane Sembène, Abderrahmane Sissako, Salif Traoré, ou Daouda Coulibaly.

En 2002, il se présente à l’élection présidentielle du Mali. Il obtient 0,51 % des suffrages[1]. En 2016, il suit une formation à la maîtrise de la post-synchronisation et au doublage, sous la direction de Sylvie Feit, à l'INA - Institut National de l'Audiovisuel - France

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie (Cinéma et Télévision)[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Essais et théâtre[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Pauvres gens, gens pauvres, monothéâtre co-écrit par Habib Dembélé et Françoise Wasservogel
  • 2011 : A Vous La Nuit (ou la Fidélité cravachée), suivi de Jura de Jurabugu, Editions Edilivre
  • 2008 : Un Artiste dans la Ville (Etre ou ne pas Naître)  Editions L’Harmattan
  • 1998 : Antigone (co-adaptation avec Jean-Louis Savodivoro) Editions La Dispute
  • 1998 : Foura (Opéra en langue bambara)
  • 52 (La petite bonne)
  • 1990 : Sacré Kaba, Éditions Maria Graphique

           L’Identité retrouvée

  • 1989 : Le Chantier, Éditions Maria Graphique
  • 1988 : Les Tueurs de Margouillats

Poésie [modifier | modifier le code]

  • Regards (Recueil de poèmes)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Nathaniel Herzberg, « Habib Dembélé : l'exil pour les planches », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  2. « Biographie Habib Dembélé »
  3. « Habib Dembélé », Mali Jet,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]