HR Access

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
HR Access
Logo

Développeur HR Access Solutions
Dernière version HRa Suite 9 ()
Environnement web
Type Progiciel, Gestion des ressources humaines, gestion de la paie
Licence propriétaire EULA
Site web www.hraccess.com

HR Access est un progiciel de gestion des ressources humaines et de gestion de la paie édité par HR Access Solutions.

En 1972, la société française Compagnie Générale d'Informatique met sur le marché un progiciel de gestion des ressources humaines nommé SIGAGIP. Ce progiciel, développé en COBOL, connait un essor important en France en raison de la robustesse de son moteur de paie ainsi que la possibilité de personnaliser à souhait le progiciel puisque l'atelier ayant servi à développer l'applicatif est livré au client. Le produit intègre progressivement les innovations technologiques (SGBD, architecture client-serveur) et devient HR Access en 1992.

IBM s'approprie le progiciel lors du rachat de la Compagnie Générale d'Informatique. En 1997, HR Access est alors enrichi d'un module libre-service et d'une offre SHR (Stratégie pour Ressources Humaines). En 2001 sort la première version full web en architecture n-tiers avec un serveur de présentation respectant les spécifications J2EE. En octobre 2003, ce progiciel a été racheté par Fidelity Investments qui crée alors la société HR Access Solutions. La richesse de la plate-forme ainsi que la robustesse du moteur de paie a séduit Fidelity Investments qui, tout en continuant à le distribuer, l'utilise afin de gérer des sociétés qui ont choisi d'externaliser leurs ressources humaines.

HR Access est distribué partout dans le monde et est utilisé par près de la moitié des sociétés du CAC 40[réf. souhaitée]. Ses principaux concurrents sont les progiciels PeopleSoft (racheté par Oracle Corporation), Meta4 et SAP HR.

La dernière version du progiciel, nommée HRa Suite 9, est sortie le .

Le 4 avril 2013, HR Access est racheté par Sopra Group.

Lien externe[modifier | modifier le code]