Head-driven phrase structure grammar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis HPSG)
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
L'article doit être débarrassé d'une partie de son jargon (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Sa qualité peut être largement améliorée en utilisant un vocabulaire plus directement compréhensible. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

HPSG (abréviation anglaise de head-driven phrase structure grammar, traduction française : grammaire syntagmatique guidée par les têtes) est un type de description linguistique formel de la catégorie grammaire d'unification[Quoi ?] (un autre type en est, p.ex., LFG, lexical functional grammar). Ce type de description et ses principes fondateurs ont été proposés par les linguistes Carl Pollard et Ivan A. Sag[1] en 1994.

But[modifier | modifier le code]

Elle repose sur l'idée de scinder la description grammaticale d'une langue en principes, règles et éléments du lexique. Chacun de ces principes, règles ou éléments du lexique est décrit sous la forme d'une structure de traits. Cette scission a l'avantage d'offrir une organisation modulaire et non redondante pour la description des connaissances linguistiques.

À la différence de la grammaire générative, qui ordonne les différents niveaux d'analyse de la langue les uns à la suite des autres, HPSG est une grammaire qui permet une analyse de la langue en parallèle. Cette grammaire est donc à la fois modulaire et multilinéaire. De ce fait, l'analyse est ascendante, c'est-à-dire que chaque mot contient son programme linguistique. On part du mot pour arriver à la phrase finale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carl Pollard et Ivan A. Sag 1994 : Head-Driven Phrase Structure Grammar