HP-35

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
HP-35

Commercialisée en janvier 1972 par Hewlett-Packard[1], la HP-35 est la première calculatrice scientifique qui devient célèbre sous le nom de « règle à calcul électronique ».

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Animation du fonctionnement de la notation polonaise inverse de la calculatrice HP-35.

La HP-35 est la première calculatrice de poche de Hewlett-Packard. Et, alors que la plupart des calculatrices de l'époque, y compris les modèles chers de bureau, avaient seulement les quatre opérations, la HP-35 est la première calculatrice de poche « scientifique », munie des fonctions trigonométriques et fonctions transcendantes mais aussi la première à utiliser la notation polonaise inversée (RPN)[2].

Elle fonctionne avec un système d'affichage à diodes électroluminescentes et est alimentée par trois piles (1,5 V) ou batteries de type AA/LR 6 (avec chargeur secteur fourni).

Les fonctions mathématiques (trigonométrie, exponentielles) étaient calculées grâce à une adaptation de l'algorithme CORDIC proposée par John Stephen Walther, de Hewlett Packard. Le numéro 35 venait, selon Clifford Pickover, du fait qu'elle possédait 35 touches[3].

En trois ans, au prix de 395 $, elle fut vendue à 300 000 exemplaires[réf. souhaitée].
En 1972 la HP-35 coûtait, à peu près, la moitié du salaire mensuel d'un enseignant, Il était donc hors de question de les mettre sans protection à disposition d'un public d'étudiants, c'est pourquoi HP vendait un « socle » destiné à accueillir ses machines[a].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En l'occurrence un meuble de 80 cm de haut doté d'une monumentale gueuse de fonte de 10 kg et d'une alvéole dans laquelle la machine était maintenue par de robustes fixations.[réf. souhaitée]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) All of HP’s Calculators, HP Solve no 20, août 2010, sur hp.com.
  2. (en) HP-35, sur le site The Museum of HP Calculators
  3. (en) Clifford Pickover, The Math Book, 2009, page 446.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]