HMS Manchester (15)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir HMS Manchester.
HMS Manchester
image illustrative de l’article HMS Manchester (15)
Le Manchester le .
Type Croiseur léger
Classe Town
Histoire
A servi dans Naval ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Constructeur Hawthorn Leslie and Company
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Sabordé le
Équipage
Équipage 750 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 180,29 m
Maître-bau 19,74 m
Tirant d'eau 6,25 m
Déplacement 9 100 tonnes
Port en lourd 11 930 tonnes
Propulsion 4 Turbines Parsons
4 chaudières Admiralty
Puissance 82 500 ch
Vitesse 32 nœuds (59,3 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 12 tourelles triples de 6 pouces
8 canons de 102 mm
8 mitrailleuses de 12,7 mm
6 tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm)
Électronique Radar Type 279, 273, 284 et 285
Rayon d'action 7 320 milles marins (13 600 km) à 13 nœuds (24 km/h)
Aéronefs 2 Supermarine Walrus
1 catapulte (enlevé pendant la guerre)
Localisation
Coordonnées 36° 50′ 00″ nord, 11° 10′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Tunisie

(Voir situation sur carte : Tunisie)
HMS Manchester
HMS Manchester

Le HMS Manchester était un croiseur léger de classe Town en service dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sa quille est posée le par la société Hawthorn Leslie and Company, à Tyneside. Il est lancé le et mis en service le .

Historique[modifier | modifier le code]

Durant le mois de septembre 1939, le Manchester sert dans les Indes orientales avec le 4e escadron de croiseurs avant de revenir en Grande-Bretagne le 25 novembre. Il rejoint par la suite la Home Fleet basée à Scapa Flow. Lors d'une patrouille dans les eaux du Nord, il capture le navire marchand allemand Wahehe (en) le . Il prend part à la campagne de Norvège en 1940, patrouille dans l'Humber puis prend la route de la Méditerranée le 15 septembre. En novembre, il est endommagé par des éclats d'obus du cuirassé italien Vittorio Veneto lors de la bataille du cap Teulada.

Le Manchester retourne en Grande-Bretagne le et passe les quatre premiers mois de 1941 en carénage avant de repartir patrouiller en zone GIUK pendant l'opération Rheinübung. En juillet, il retourne en Méditerranée, prenant part à une escorte de convoi à destination de Malte. Le 23 juillet, il est touché par une torpille aérienne italienne et est gravement endommagé. Après quelque réparations temporaires à Gibraltar, le navire fait route pour Philadelphie en vue de réparations approfondies. À l'achèvement des travaux le , il revient à Portsmouth, où des modifications sont effectuées jusqu'à la fin avril. Il rejoint ensuite la Home Fleet à Scapa Flow la première semaine de mai, au cours duquel il escortera les convois russes et patrouillera au Spitzberg.

En août 1942, il retourne en Méditerranée où il participe à l'opération Pedestal. Dans les premières heures du 13 août, le Manchester est torpillé par deux vedettes-torpilleurs CRDA 60 italiens MS 16 et MS 22. Ingouvernable, il est sabordé par des charges explosives pour éviter qu'il ne tombe entre les mains de l'ennemi.

Ce fut le plus grand navire de guerre coulé par des vedettes-torpilleurs au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Le Manchester a obtenu quatre honneur de bataille au cours de son service: un lors de la campagne de Norvège en 1940, un durant la bataille du cap Teulada en 1940, un durant le siège de Malte en 1942 et le dernier lors des convois de l'Arctique en 1942.

En 2009, une expédition de plongée sur l'épave du Manchester a été achevée avec succès.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roger (ed.) Chesneau, Conway's All the World's Fighting Ships, 1922-1946, London, Conway Maritime Press, (ISBN 0-85177-146-7)
  • Brian James Crabb, Operation Pedestal. The Story of Convoy WS21S in August 1942, Donington, Shaun Tyas, (ISBN 978-1-907730-19-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]