HMS Jervis Bay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jervis.
HMS Jervis Bay
Image illustrative de l'article HMS Jervis Bay

Autres noms ( le Jervis Bay avant la d'être dans la Royal Navy)
Type Croiseur auxiliaire
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Constructeur Vickers Limited (Barrow-in-Furness)
Lancement 1922 sous le nom de SS Jervis Bay
Acquisition Août 1939
Commission Octobre 1939
Statut coulé le 5 novembre 1939
Équipage
Équipage 254
Caractéristiques techniques
Longueur 549 ft (167 m)
Maître-bau 68 ft (21 m)
Tirant d'eau 33 ft (10 m)
Déplacement 14 164 long tons (14 391 t)
Vitesse 15 nœuds (28 km/h, 17 mph)
Caractéristiques militaires
Armement 7 canons BL Mk VII de 152 mm (en)
3 canons anti-aériens de 76,2 mm

Le HMS Jervis Bay était un paquebot britannique de l'Aberdeen & Commonwealth Line (en), lancé en 1922, converti au début de la Seconde Guerre mondiale en croiseur auxiliaire portant le pennant number F40. Il portait sept pièces de 152 mm[1], datant de la Première Guerre mondiale.

L'escorte des convois[modifier | modifier le code]

En novembre 1939, il escorte le convoi HX 51.

Le convoi HX 84[modifier | modifier le code]

Le 5 novembre 1939, alors qu'il était la seule escorte des trente-hhuit cargos du convoi HX-84 parti de Halifax (Nouvelle-Écosse) pour la Grande-Bretagne, il rencontra Le bâtiment de ligne Allemand l'Admiral Scheer, armé de canons de 28 cm Le captain (capitaine de vaisseau) Edward Fegen, commandant du HMS Jervis Bay donna l'ordre au convoi de se disperser, et malgré l'évidente infériorité de son bâtiment, fit front. Son combat sans espoir dura trois heures avant que son bâtiment en feu ne s'engloutisse à 755 nautiques (1 400 kilomètres) au sud-sud-ouest de Reykjavik. De la sorte, trente et trois cargos purent échapper au corsaire allemand qui ne put en couler que cinq avant la nuit[2].

Le commandant Fegen a reçu la Victoria Cross à titre posthume.

Bibliographie et références[modifier | modifier le code]