HMS Fury (1814)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir HMS Fury.
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant la Royal Navy
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et la Royal Navy.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les navires Hecla et Fury dans les glaces, par George Francis Lyon (1795-1832)

Le HMS Fury était une bombarde de classe Hecla construite dans les années 1810. Lancée en 1814, elle fut en service actif lors d'une attaque contre des barbaresques à Alger en août 1816. Plus tard, elle a été convertie en navire d'exploration pour des missions en Arctique.

Le Fury a fait deux voyages à destination de l'Arctique sous le commandement de William Edward Parry. Ces deux voyages ont été effectués en compagnie de son navire-jumeau, le HMS Hecla.

Son premier voyage arctique en 1821 fut la deuxième expédition de Parry, à la recherche du passage du Nord-Ouest. Le point le plus loin de ce voyage fut le détroit entre le bassin de Foxe et le golfe de Boothia. Ce détroit perpétuellement gelé fut nommé d'après les deux navires : détroit de Fury and Hecla.

Au second voyage en Arctique, le Fury a été commandée par Henry Parkyns Hoppner tandis que Parry, commandant l'expédition était sur l'Hecla. Ce voyage a été désastreux pour le Fury car, endommagé par les glaces pendant l'hiver, il fut abandonnée le 25 août 1825 sur ce qui a été appelé depuis Fury Beach (plage Fury) sur l'île Somerset. Son chargement a été déchargé et servi lors d'exploration suivantes, notamment lors d'une expédition privée de John Ross entre 1829-1833.

Notes et références[modifier | modifier le code]