HMS Devonshire (39)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir HMS Devonshire.
HMS Devonshire
image illustrative de l’article HMS Devonshire (39)
Le Devonshire à l'encrage, en 1941.
Type Croiseur lourd
Classe County
Histoire
A servi dans Naval ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Constructeur HMNB Devonport
Chantier naval Portsmouth, Royaume-Uni
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Vendu pour démolition le
Équipage
Équipage 784 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 192,8 m
Maître-bau 20,1 m
Tirant d'eau 6,3 m
Déplacement 10 010 t
À pleine charge 13 529 t
Propulsion 8 chaudières à vapeur Yarrow
4 turbines Parsons Marine Steam Turbine Company
Puissance 80 000 ch
Vitesse 32,25 nœuds (59,7 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage Ceinture blindée = 25 mm
Pont = 35 à 38 mm
Barbettes = 25 mm
Cloisons = 25 mm
Tourelles = 25 mm
Magasins = 51 à 111 mm
Armement 4 canons doubles 8 pouces de 203 mm
4 canons antiaériens de 4 pouces QF Mk V de 102 mm
4 canons simples de 2 livres QF
2 tubes lance-torpilles quadruples de 21 pouces (533 mm)
Rayon d'action 12 500 milles marins (23 200 km) à 12 nœuds (22 km/h)
Carrière
Indicatif 39

Le HMS Devonshire (pennant number 39) est un croiseur lourd de classe County (sous-classe London) construit pour la Royal Navy à la fin des années 1920.

Historique[modifier | modifier le code]

Le navire passe la majeure partie de sa carrière avant la Seconde Guerre mondiale assignée à la Mediterranean Fleet et une courte période dans la China Station (en). Le , il subit une grave avarie lors d'un entraînement au tir au large de l'île de Skiathos, en mer Égée. L'accident tue 17 hommes d'équipage.

Le Devonshire en 1936.

Pendant la guerre civile espagnole, le Devonshire transporte un émissaire nationaliste à Minorque le . Le jour suivant, les républicains livrèrent l'île aux nationalistes à bord du croiseur qui navigua à Marseille, avec 452 réfugiés républicains à bord.

Il passe les deux premiers mois de la Seconde Guerre mondiale en Méditerranée jusqu'à son transfert dans la Home Fleet, devenant alors le vaisseau amiral du 1er escadron de croiseurs. Le Devonshire prend part à la campagne norvégienne au milieu de 1940 et évacue le roi Haakon VII, le prince héritier Olav V et des représentants du gouvernement norvégien, dont le Premier ministre, Johan Nygaardsvold le 7 juin. En septembre, il participe à la bataille de Dakar, et la tentative est ratée pour s'emparer de la colonie française de Vichy au Sénégal. Le navire reste ensuite dans l'Atlantique Sud et appuis la France libre pour prendre le contrôle de l'Afrique équatoriale française tout en cherchant des raiders de commerce allemands. Le 7 novembre, son hydravion Supermarine Walrus prend part au naufrage le sous-marin Vichyste Poncelet au large du Gabon.

Le Devonshire après son radoub de 1944.

Après la chasse infructueuse du croiseur auxiliaire allemand Kormoran en janvier 1941, le Devonshire rentre à Liverpool le 19 février, et rejoint brièvement la Home Fleet, où il escorte plusieurs porte-avions tout en attaquant les forces allemandes en Norvège et en Finlande et couvrant le premier convoi ("Dervish") vers l'Union soviétique. Peu de temps après, le navire est envoyé dans l'Atlantique Sud où il coule le Q-ship Atlantis, au nord de l'île de l'Ascension. Le Devonshire est ensuite affecté à l'Eastern Fleet dans l'océan Indien et soutient l'invasion alliée de Madagascar au milieu de 1942. Il passe l'année suivante à escorter des convois en Extrême-Orient avant de rentrer au Royaume-Uni pour un long radoub qui dura jusqu'au 20 mars 1944. Après les réparations, en avril 1944, le navire rejoint de nouveau la Home Fleet de Scapa Flow et escorte divers porte-avions jusqu'à la fin de la guerre tout en attaquant des cibles dans les eaux norvégiennes (opérations Mascot, Goodwood et Hardy).

Après la reddition allemande en mai 1945, il devient navire amiral du Contre-amiral James Ritchie et fait route vers la Norvège où il escorte les croiseurs allemands Prinz Eugen et Nürnberg de Copenhague jusqu'à Wilhelmshaven. Le croiseur Devonshire transporte les troupes britanniques à destination et en provenance d'Australie Australie pour le reste de l'année. Le 29 septembre, le croiseur participe au sauvetage des survivants du SS Empire Patrol, un cargo chargé de réfugiés grecs en provenance de Port-Saïd, en Égypte, qui avait pris feu.

En 1947, le navire est transformé en navire-école pour les cadets de la Marine, où la majeure partie de son armement est retiré. En 1953, il participe à la Revue de la flotte pour célébrer le couronnement de la reine Elizabeth II. Le Devonshire est vendu pour démolition le et arrive à Newport, au Pays de Galles le , où il est ferraillé par la société John Cashmore Ltd (en).

Badge du navire dans le National Maritime Museum.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Conway's All the World's Fighting Ships 1922–1946, Greenwich, Conway Maritime Press, (ISBN 0-85177-146-7)
  • Geirr H. Haarr, The Battle for Norway: April–June 1940, Barnsley, UK, Seaforth Publishing, (ISBN 978-1-84832-057-4)
  • Geirr H. Haarr, The Gathering Storm: The Naval War in Northern Europe September 1939 – April 1940, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 978-1-59114-331-4)
  • Geirr H. Haarr, The German Invasion of Norway, April 1940, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 978-1-59114-323-9)
  • John Jordan et Robert Dumas, French Battleships: 1922–1956, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 978-1-59114-416-8)
  • Alan Raven et John Roberts, British Cruisers of World War Two, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-922-7)
  • Jürgen Rohwer, Chronology of the War at Sea 1939–1945: The Naval History of World War Two, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 1-59114-119-2)
  • Christopher Shores, Dust Clouds in the Middle East: The Air War for East Africa, Iraq, Syria, Iran and Madagascar, 1940–42, London, Grub Street, (ISBN 1-898697-37-X)
  • M. J. Whitley, Cruisers of World War Two: An International Encyclopedia, London, Cassell, (ISBN 1-86019-874-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]