HMS Barfleur (D80)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 19 janvier 2020 à 14:43 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

HMS Barfleur
Image illustrative de l’article HMS Barfleur (D80)
Le HMS Barfleur en mars 1946
Type destroyer
Classe Battle (en)
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Constructeur Swan Hunter
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Démoli en juin 1966
Équipage
Équipage 268 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 116 m
Maître-bau 12 m
Tirant d'eau 4.7 m
Déplacement 2325 t
À pleine charge 3430 t
Propulsion 2 chaudières à vapeur Admiralty
2 turbines à vapeur Parsons
Puissance 50 000 ch
Vitesse 35.75 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons de marine de 4,5 pouces QF Mark I - V
1 canon de marine de 4 pouces QF Mk V
14 Bofors 40 mm
10 tubes lance-torpilles Mark IX
1 Squid
Rayon d'action 4 400 milles marins à 12 nœuds
Carrière
Pavillon Royaume-Uni
Indicatif D80

Le HMS Barfleur est un destroyer de classe Battle (en) de la Royal Navy.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est le seul navire de la classe à prendre part à la Seconde Guerre mondiale[1]. Il rejoint la British Pacific Fleet au moment de la commission et part au Japon. Il est présent dans la baie de Tokyo quand les Japonais signent la capitulation à bord du navire américain USS Missouri le .

En 1946, le Barfleur est déployé en Extrême-Orient avec le reste de la 19e flottille de Destructeurs, s'acquittant de diverses tâches, notamment de visiter de nombreux ports. Le Barfleur revient au Royaume-Uni avec le reste de sa flottille en 1947 et est placée dans la réserve.

En 1953, le Barfleur participe à la grande revue de la flotte à Spithead pour célébrer le couronnement de la reine Élisabeth II. Il se trouve au milieu des destroyers St. Kitts et Crossbow.

Barfleur devient le leader de la 3e flottille de destroyers (en) qui sert en Méditerranée. Pendant cette période, il récupère les survivants d'un Handley Page Hastings qui s'est écrasé dans la région. À la fin de sa mission, le Barfleur débarque l'équipage de l'avion à Malte. En 1954, il rentre au Royaume-Uni puis est renvoyé en Méditerranée l'année suivante.

Le destroyer est impliqué dans la guerre de Suez en 1956, prenant part au débarquement allié début novembre[1]. Le Barfleur rentre plus tard dans l'année pour la dernière fois pour être dans la Home Fleet.

En 1958, le Barfleur est mis en réserve avant d'être dans la liste des cessions et démoli à Dalmuir en .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « HMS BARFLEUR (R.80) - Battle-classDestroyer », sur naval-history.net.net, (consulté le 25 août 2019)