HMS Attacker (D02)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir HMS Attacker et USS Barnes.
HMS Attacker
Image illustrative de l'article HMS Attacker (D02)
Le HMS Attacker à l'ancre dans la baie de San Francisco le 13 novembre 1942.

Autres noms USS Barnes
Castel Forte
Fairsky
Philippine Tourist
Type Porte-avions d'escorte
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Chantier naval Western Pipe and Steel Company (en), San Francisco
Quille posée [1]
Lancement [2]
Acquisition décembre 1941
Commission [2]
Statut Retour à l'US Navy en 1946
Vendu en 1947
Équipage
Équipage 646
Caractéristiques techniques
Longueur 150 m
Maître-bau 21,2 m
Tirant d'eau 7,9 m
Port en lourd 11 600 tonnes
Puissance 8 500 ch
Vitesse 17 nœuds (31 km/h)
Caractéristiques militaires
Aéronefs 24
Carrière
Indicatif D02

Le HMS Attacker est un porte-avions d'escorte de classe Attacker converti à partir d'un cargo, en service dans la Royal Navy à partir de 1942. Il participe à de nombreux débarquements durant la Seconde Guerre mondiale, tels ceux de Salerne et de Provence. Rendu à l'US Navy en 1946, il est revendu en tant que navire marchand, avant de devenir le paquebot Fairsky (en).

Histoire[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

Les chantiers britanniques étant très encombrés au début de la guerre, ceux-ci demandent de l'aide aux Américains. Ils développent en effet fortement leurs chantiers, dont certains se spécialisent dans la conversion de cargos. Ainsi, ils vont armer 38 porte-avions d'escorte à partir de cargos de classe C3, parmi lesquels l'Attacker et le Biter, qui deviendra le porte-avions français Dixmude[2].

L'Attacker arrive dans l'estuaire de la Clyde le pour y être mis aux normes britanniques.

Service[modifier | modifier le code]

En août 1943, l'Attacker est envoyé en Méditerranée avec à son bord 24 Seafire. Avec son escadrille, il couvre le débarquement en Italie le 8 septembre 1943, puis le débarquement de Provence le 15 août 1944. Il reste en Méditerranée et rejoint la mer Égée à partir du 15 septembre 1944, et escorte les Alliés durant leur arrivée à Athènes. En 1945, il rejoint Devonport pour quelques travaux, puis Ceylan en août afin de couvrir la réoccupation de Singapour[2].

Carrière civile[modifier | modifier le code]

L'Attacker est restitué aux Américains le 5 janvier 1946, puis vendu à la marine marchande. Renommé Castel Forte, il est transformé en paquebot sous le nom de Fairsky (en), puis devient un hôtel flottant à Mariveles en 1978, le Philippine Tourist. À la suite d'un incendie en 1979, il est démoli à Hong Kong[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « HMS Vindex aircraft carrier profile », Fleet Air Arm Archives (consulté le 20 septembre 2012)
  2. a, b, c, d et e Moulin 2009, p. 36

Bibliographie[modifier | modifier le code]