HIP 13044 b

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
HIP 13044 b
Vue d'artiste de HIP 13044 b.
Vue d'artiste de HIP 13044 b.
Étoile
Nom HIP 13044
Constellation Fourneau
Ascension droite 02h 47m 37,4423s
Déclinaison −36° 06′ 27,051″
Type spectral F2III
Planète
Type Jupiter chaud
Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe (a) 0,116 ± 0,001  ua
Excentricité (e) 0,25 ± 0,05
Période (P) 16,2 ± 0,3  d
Argument du périastre (ω) 219,8 ± 1,8°
Caractéristiques physiques
Masse (m) 1,25 ± 0,05  MJ
Découverte
Découvreurs Johny Setiawan et al.
Méthode Vitesses radiales
Date
Statut rétractée (2014)[1]

HIP 13044 b est une planète extrasolaire (exoplanète) dont la découverte, annoncée en 2010, a été rétractée en 2014.

Annonce de la découverte[modifier | modifier le code]

La découverte d'une planète, HIP 13044 b, une géante gazeuse avec une orbite de 16,2 jours, est annoncée le 18 novembre 2010 par Johny Setiawan et al.. Les scientifiques ont utilisé la méthode des vitesses radiales et ont rapporté qu'il s’agissait de la première observation d'une exoplanète d'origine extragalactique. Son étoile-mère faisait partie d'une autre galaxie au moment de sa formation supposée et cette galaxie fut par la suite, il y a 6 à 9 milliards d'années, absorbée par la nôtre et ses restes forment désormais le courant de Helmi.

Si cette découverte avait été correcte, elle aurait eu des implications pour les processus de formation planétaire dans les systèmes à faible métallicité, ainsi que pour la survie des planètes dont l'étoile-mère est une géante ayant subi une expansion[2].

Contestation et rétractation[modifier | modifier le code]

Une analyse subséquente des données a révélé des problèmes dans la détection : par exemple, une correction erronée du barycentre avait été appliquée. La même erreur avait d'ailleurs mené à des découvertes de planètes autour de HIP 11952, également rétractées. Après avoir appliqué les corrections, il n'y avait plus de signes de la planète orbitant l'étoile[1].

Caractéristiques de la planète supposée[modifier | modifier le code]

HIP 13044 b aurait orbité autour de l’étoile HIP 13044, une géante rouge située à environ 2 200 années-lumière du système solaire dans la constellation du Fourneau[3]. C’est une géante gazeuse d’au moins 1,25 fois la masse de Jupiter. Elle est très proche de son étoile hôte (une distance inférieure au diamètre de l'étoile). Sa période orbitale (son "année") serait de 16,2 jours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Matías I. Jones et James S. Jenkins, « No evidence of the planet orbiting the extremely metal-poor extragalactic star HIP 13044 », Astronomy and Astrophysics, vol. 562,‎ , id. A129 (DOI 10.1051/0004-6361/201322132, Bibcode 2014A&A...562A.129J, arXiv 1401.0517, résumé, lire en ligne [PDF])
    L'article a été reçu par la revue Astronomy and Astrophysics le 25 juin 2013, accepté par son comité de lecture le 25 août suivant et mis en ligne sur son site internet le 19 février 2014.
  2. R. Klement et J. Setiawan (2011) « The visitor from an ancient galaxy: A planetary companion around an old, metal-poor red horizontal branch star » in IAU Symposium. The Astrophysics of Planetary Systems: Formation, Structure, and Dynamical Evolution 276: 121–125 (DOI:10.1017/S1743921311020059). 
  3. Agence France-Presse, « Découverte de la première exoplanète venant d'une autre galaxie », Le Monde,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]