Hockey Club Bienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis HC Bienne)
Aller à : navigation, rechercher
HC Bienne
Description de l'image HC Bienne.png.
Fondation 1939
Siège Rue de la Gare 17
2501 Bienne
+41 32 328 37 37
Patinoire (aréna) Tissot Arena
(6 521 places)
Couleurs Bleu, rouge et blanc
              
Ligue Ligue Nationale A
Capitaine Mathieu Tschantré
Capitaines adjoints Gaëtan Haas
Matthias Rossi
Thomas Wellinger
Entraîneur-chef Mike McNamara
Directeur général Daniel Villard
Président Andreas Blank
Site web www.ehcb.ch
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la saison dernière, voir :
Championnat de Suisse de hockey sur glace 2016-2017

Le Hockey Club Bienne, (HC Bienne), en allemand Eishockey Club Biel, (EHC Biel) est un club de hockey sur glace de la ville de Bienne dans le canton de Berne en Suisse. Il évolue en Ligue nationale A et est entrainé par Mike McNamara.

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

La fondation du club[modifier | modifier le code]

  • 1939 Fondation du HC Bienne par Heinrich Plüss. Peu de temps après, en raison de différent problèmes internes, un club de concurrence fut fondé, le HC Tornado. Il fit de l'ombre au HC Bienne qui eut par la suite des difficultés financières.
  • 1947 Les deux clubs fusionnent et Heinrich Plüss reprend la tête de ce nouveau club appelé HC Tornado Bienne.
  • 1948 Le club a été baptisé HC Bienne en tant que nom officiel.

L'essor vers les ligues nationales[modifier | modifier le code]

  • 1956 Willy Gassmann, propriétaire du journal régional "Journal du Jura" , fut nommé comme président du HC Bienne alors en proie de gros problème financiers. Il restera président jusqu'en 1982[1].
  • 1961 Promotion en LNB avec Winterthour sur le tapis vert à la suite de l'augmentation des équipes en LNB.
  • 1964 Bienne devient vice-champion LNB à la suite de la défaite lors de la finale contre Genève-Servette.
  • 1967 Relégation en 1re ligue.
  • 1968 Promotion en Ligue nationale B.
  • 1973 Sous l'impulsion de Willy Gassmann, le président du HC Bienne de l'époque, le Stade de Glace vu le jour. C’est alors la première patinoire couverte de la ville de Bienne
  • 22 novembre 1975, 9411 spectateurs (record d’affluence) assistent à la victoire 4-3 du HC Bienne lors du derby cantonal face au CP Berne.
  • 1975 À la suite du match contre le HC Viège, le HC Bienne de Francis Blank s’impose 7-3 devant les 7000 spectateurs du Stade de Glace et devient Champion Suisse de LNB pour la première fois de son histoire et fus promu en Ligue nationale A.

Les années fastes[modifier | modifier le code]

  • 1976 Le HC Bienne de Francis Blank devient Vice-Champion Suisse de LNA à la suite de leur défaite 6-3 face à Langnau dans un match décisif.
  • 1978 À la suite du match contre le HC Kloten, le HC Bienne de František Vaněk s’impose 4-1 devant les 9000 spectateurs (guichets fermés) du Stade de Glace et devient Champion Suisse de Ligue nationale A pour la première fois de son histoire.
  • 1979 Le HC Bienne de František Vaněk devient Vice-Champion Suisse de LNA à 5 pts du CP Berne.
  • 1981 Le HC Bienne de Ed Reigle devient Champion Suisse de Ligue nationale A pour la deuxième fois de son histoire en finissant le championnat avec 7 pts d’avance et une moyenne de 7784 spectateurs.
  • 1983 Le HC Bienne de Kent Ruhnke devient Champion Suisse de Ligue nationale A pour la troisième fois de son histoire.

La descente aux enfers[modifier | modifier le code]

  • 1994 À la suite de la victoire après tirs aux buts face au HC Olten, le HC Bienne de Jean Helfer gagne la série des play-out et reste en Ligue nationale A. Olten est relégué en LNB.
  • 14 mars 1995 Battu 7-3 par Rapperswil-Jona, Bienne perd le barrage de Ligue nationale A 2-4 et est relégué en LNB. Au lendemain de la relégation, le Hockey BielBienne, composé notamment d’Erwin Stalder, Urs Frey et Daniel Cattaruzza, est créé. C’est à lui que l’on doit d’avoir encore du hockey en ville.
  • 1998 Le HC Bienne devient une société anonyme. (Hockey-Club Bienne SA)
  • 19 mars 1998 Opposé à Langnau, le HCB de Paul-André Cadieux s’incline 1-3 à l’Ilfis en finale de LNB. Vainqueur 3-1 de la série, Langnau fêtera dans l’enchaînement la promotion en LNA.
  • 1er juillet 1999 Après quatre années de lutte, les finances du HC Bienne sont officiellement assainies. La relégation de 1995 avait laissé une ardoise de 4,7 millions de fr.

Le regain du succès[modifier | modifier le code]

  • 23 mars 2001 Opposé au Lausanne HC, le HCB de Markus Graf s’incline 3-6 devant les 9928 spectateurs de Malley en finale de LNB. Vainqueur 3-0 de la série, le LHC fêtera dans l’enchaînement la promotion en LNA.
  • 2004 À la suite de la victoire après prolongation face au HC Sierre-Anniviers au Stade de Glace devant 7000 spectateurs (guichets fermés), le HC Bienne de Charly Oppliger devient Champion Suisse LNB pour la deuxième fois de son histoire en remportant 4-3 la série de la finale des playoffs.
  • 3 avril 2004 Opposé au Lausanne HC, le HCB de Charly Oppliger s’incline 1-5 devant les 5242 spectateurs de Saint-Léonard, à Fribourg. Vainqueur 4-0 de la série, le LHC conserve sa place en LNA. Bienne reste en LNB.
  • 31 mars 2006 À la suite de la victoire 10-0 face au HC Sierre-Anniviers, le HC Bienne de Kim Collins devient Champion Suisse LNB pour la troisième fois de son histoire en remportant 4-1 la série de la finale des playoffs.
  • 17 avril 2006 Opposé à Fribourg-Gottéron, le HC Bienne de Kim Collins s’incline 3-5 devant les 6041 spectateurs du Stade de Glace. Vainqueur 4-2 de la série, Fribourg conserve sa place en LNA. Bienne reste en LNB.
  • 25 mars 2007 À la suite de la victoire 3-2 après prolongations face au HC Viège, le HC Bienne de Kim Collins devient Champion Suisse LNB pour la quatrième fois de son histoire en remportant 4-2 la série de la finale des playoffs.
  • 7 avril 2007 Opposé à Langnau, le HC Bienne de Kim Collins s’incline 3-5 devant les 6436 spectateurs de l’Ilfis. Vainqueur 4-1 de la série, Langnau conserve sa place en LNA. Bienne reste en LNB.
  • 26 mars 2008 À la suite de la victoire 5-1 face au HC La Chaux-de-Fonds au Stade de Glace devant 7000 spectateurs (guichets fermés), le HC Bienne de Heinz Ehlers devient Champion Suisse LNB pour la cinquième fois de son histoire en remportant 4-1 la série de la finale des playoffs.

Le retour dans l'élite[modifier | modifier le code]

  • Opposé à Bâle, le HC Bienne de Heinz Ehlers s’impose devant les 7000 spectateurs (guichets fermés) du Stade de Glace. Vainqueur 4-0 de la série, les Seelandais sont promus en LNA et Bâle relégué en LNB.
  • Opposé au Lausanne HC, le HC Bienne de Kevin Schläpfer s’impose devant les 7000 spectateurs (guichets fermés) du Stade de Glace. Vainqueur 4-3 de la série des barrages, le HCB conserve sa place en LNA. Lausanne reste en LNB.
  • À la suite de la victoire 3-2 face au Lausanne HC au Stade de Glace devant 7000 spectateurs (guichets fermés), le HC Bienne de Kevin Schläpfer conserve sa place en LNA grâce à sa victoire 4-3 dans la série.
L'intérieur de la Tissot Arena, patinoire du club depuis 2015
  • Le HC Bienne s'impose 5-2 face au HC Ambrì-Piotta à la patinoire de la Valascia. Le HC Bienne remporte la série 4-2 de demi-finale des playouts dans laquelle les hommes de Kevin Schläpfer étaient pourtant menés 0-2. L'équipe conclut sa saison par une série de 4 victoires et conserve sa place dans l'élite du hockey suisse. Depuis 2005, le HC Bienne avait toujours pris part à la finale de promotion.
  • Le HC Bienne termine la saison régulière à la huitième place et obtient ainsi le droit de disputer les séries éliminatoires. Malgré la défaite à domicile (1-4) contre le HC Davos lors de la dernière journée du tour qualificatif, l'équipe de Kevin Schläpfer conserve son avantage de 1 point au classement aux dépens de Genève-Servette, adversaire direct pour la huitième place, qui lui connaît également un ultime revers au Hallenstadion des Lions de Zurich. Le capitaine du HC Bienne, Mathieu Tschantré, qualifie cette défaite de « plus belle de ma carrière »[2]. Les objectifs de la saison 2011-2012, à savoir le maintien dans l'élite, sont atteints, malgré l’un des plus petits budgets de la ligue[3] (9 millions de francs suisses[4]) après le HC Ambrì-Piotta et le SC Langnau[réf. nécessaire]. Les séries finales de l'élite du hockey suisse sont de retour dans le Seeland après 19 ans d'absence. L'adversaire pour le HC Bienne en quarts de finale des séries est l'équipe de Zoug, championne de la saison régulière, qui bat les Biennois 4-1.
  • Lors de la saison 2012-2013, le HC Bienne se qualifie à nouveau pour les séries éliminatoires. D’abord menée 3-0 par le HC Fribourg-Gottéron en quart de finale, l'équipe revient à 3 partout avant d’être éliminée à la suite de la rencontre décisive. Au cours de la saison, Patrick Kane et Tyler Seguin ont complété l'effectif grâce au lock-out dans la Ligue nationale de hockey.
  • Opposé au HC Viège, le HC Bienne de Kevin Schläpfer s’impose devant les 5728 spectateurs du Stade de Glace. Vainqueur 4-1 de la série des barrages, le HCB conserve sa place en LNA.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnat suisse de LNA[modifier | modifier le code]

3 victoires

Championnat suisse de LNB[modifier | modifier le code]

5 victoires

Promotions-relégations[modifier | modifier le code]

Classement depuis la saison 1974-1975[modifier | modifier le code]

Saison Ligue Classement Séries éliminatoires
1974-1975 LNB 1er Champion LNB et Promotion en LNA
1975-1976 LNA 2e -
1976-1977 LNA 3e -
1977-1978 LNA 1er Champion LNA
1978-1979 LNA 2e -
1979-1980 LNA 4e -
1980-1981 LNA 1er Champion LNA
1981-1982 LNA 5e -
1982-1983 LNA 1er Champion LNA
1983-1984 LNA 5e -
1984-1985 LNA 5e -
1985-1986 LNA 5e Non qualifié
1986-1987 LNA 6e Non qualifié
1987-1988 LNA 5e Non qualifié
1988-1989 LNA 6e Quart de finale
1989-1990 LNA 3e Demi-finale
1990-1991 LNA 7e Quart de finale
1991-1992 LNA 8e Quart de finale
1992-1993 LNA 7e Quart de finale
1993-1994 LNA 10e Play-out
1994-1995 LNA 10e Relégation
1995-1996 LNB 7e Quart de finale
1996-1997 LNB 8e Quart de finale
1997-1998 LNB 2e Finale
1998-1999 LNB 4e Demi-finale
1999-2000 LNB 5e Demi-finale
2000-2001 LNB 2e Finale
2001-2002 LNB 3e Quart de finale
2002-2003 LNB 3e Demi-finale
2003-2004 LNB 1er Champion LNB
2004-2005 LNB 2e Demi-finale
2005-2006 LNB 1er Champion LNB
2006-2007 LNB 1er Champion LNB
2007-2008 LNB 1er Champion LNB et promu en LNA
2008-2009 LNA 12e Barrage promotion-relégation
2009-2010 LNA 9e Barrage promotion-relégation
2010-2011 LNA 9e Demi-finale play-out
2011-2012 LNA 8e Quart de finale
2012-2013 LNA 8e Quart de finale
2013-2014 LNA 11e Barrage promotion-relégation
2014-2015 LNA 8e Quart de finale
2015-2016 LNA 12e Finale des play-out
2016-2017 LNA 8e Quart de finale

Personnalités[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Joueur du HC Bienne.
Pour modifier l'effectif, suivez ce lien
Effectif au 24 janvier 2017[5]
No Nom Nat. Position Arrivée
+001, Hiller, JonasJonas Hiller Drapeau : Suisse Gardien 2016 - Flames de Calgary
+029, Rytz, SimonSimon Rytz Drapeau : Suisse Gardien 2013 - Fribourg-Gottéron
+039, Paupe, ÉlienÉlien Paupe Drapeau : Suisse Gardien 2012 - HC Ajoie
+004, Fey, KevinKevin Fey Drapeau : Suisse Défenseur 2013 - HC Ajoie
+005, Steiner, NicholasNicholas Steiner Drapeau : Suisse Défenseur 2014 - SC Langnau Tigers
+007, Jecker, BenoîtBenoît Jecker Drapeau : Suisse Défenseur 2013 - HC Davos
+013, Hächler, CedricCedric Hächler Drapeau : Suisse Défenseur 2017 - ZSC Lions
+022, Sutter, DaveDave Sutter Drapeau : Suisse Défenseur 2015 - HC La Chaux-de-Fonds
+039, Lundin, MikeMike Lundin Drapeau : États-Unis Défenseur 2016 - Barys Astana
+047, Maurer, MarcoMarco Maurer Drapeau : Suisse Défenseur 2015 - HC Lugano
+058, Lüthi, ValentinValentin Lüthi Drapeau : Suisse Défenseur 2016 - Rapperswil-Jona Lakers
+083, Dufner, MauroMauro Dufner Drapeau : Suisse Défenseur 2015 - CP Berne
+095, Wellinger, ThomasThomas WellingerA Drapeau : Suisse Défenseur 2014 - CP Berne
Suleski, KristianKristian Suleski Drapeau : Suisse Défenseur Formé au club
+008, Lüthi, FabianFabian Lüthi Drapeau : Suisse Attaquant 2015 - HC Ambri-Piotta
+010, Earl, RobbieRobbie Earl Drapeau : États-Unis Attaquant 2016 - Färjestad BK
+011, Micflikier, JacobJacob Micflikier Drapeau : Canada Attaquant 2016 - Luleå HF
+012, Tschantré, MathieuMathieu TschantréC Drapeau : Suisse Attaquant Formé au club
+019, Sutter, FabianFabian Sutter Drapeau : Suisse Attaquant 2015 - EV Zoug
+025, Rajala, ToniToni Rajala Drapeau : Finlande Attaquant 2016 - Luleå HF
+040, Neuenschwander, JanJan Neuenschwander Drapeau : Suisse Attaquant 2016 - ZSC Lions
+046, Rossi, MatthiasMatthias Rossi Drapeau : Suisse Attaquant 2014 - HC Bâle
+048, Wetzel, PhilippPhilipp Wetzel Drapeau : Suisse Attaquant 2007 - SC Langenthal
+071, Schmutz, JulianJulian Schmutz Drapeau : Suisse Attaquant 2016 - HC Viège
+078, Pouliot, Marc-AntoineMarc-Antoine Pouliot Drapeau : Canada Attaquant 2016 - Fribourg-Gottéron
+087, Pedretti, MarcoMarco Pedretti Drapeau : Suisse Attaquant 2016 - Genève-Servette HC
+091, Horanský, StanislavStanislav Horanský Drapeau : Slovaquie Attaquant Formé au club
+092, Haas, GaëtanGaëtan HaasA Drapeau : Suisse Attaquant Formé au club
+097, Joggi, MathiasMathias Joggi Drapeau : Suisse Attaquant 2013 - HC Davos

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Numéros retirés[modifier | modifier le code]

  • #30 Olivier Anken : gardien de but (18 saisons et 627 matchs avec le HC Bienne, trois fois champion suisse LNA).

Entraîneurs successifs[modifier | modifier le code]

  • 1974-1976 Francis Blank (champion de LNB et promotion en LNA en 1975)
  • 1976-1980 František Vaněk (champion de LNA en 1978)
  • 1980-1981 Ed Reigle (champion de LNA en 1981)
  • 1981-1982 Jürg Ochsner (quatre matches), remplacé par Jean Helfer et Georges Aeschlimann (intérim de deux matches), puis Ed Reigle (16 matches) et, dès décembre 1982, Kent Ruhnke (16 matches)
  • 1982-1984 Kent Ruhnke (champion de LNA en 1983)
  • 1984-1985 Tibor Vozar
  • 1985-1987 Jean Helfer
  • 1987-1990 Björn Kinding, remplacé en décembre 1990 par Dick Decloe
  • 1991-1992 Dick Decloe, remplacé en janvier 1992 par Jakob Kölliker et Lucien Ramseyer
  • 1992-1993 Bror Hansson
  • 1993-1994 Jakob Kölliker, remplacé en décembre par Jiří Kochta (12 matches), puis Jean Helfer pour les quatre derniers matches de la saison
  • 1994-1995 Anders Sörensen, remplacé en décembre 1994 par Chris Reynolds (relégation en LNB)
  • 1995-1996 Barry Jenkins (12 matches), remplacé en novembre par Lucien Ramseyer.
  • 1996-1997 Mike Zettel, remplacé en février 1997 par Paul Gagné (trois matches + playoff)
  • 1997-1999 Paul-André Cadieux
  • 1999-2000 Paul Gagné
  • 2000-2002 Markus Graf, remplacé en février 2002 par Jean-Jacques Daigneault (intérim de deux matches), puis Marc Leuenberger
  • 2002-2003 Bror Hansson
  • 2003-2005 Charly Oppliger (champion de LNB en 2004), remplacé en décembre 2004 par Kim Collins
  • 2005-2007 Kim Collins (champion de LNB en 2006 et 2007)
  • 2007-2008 Heinz Ehlers (champion de LNB en 2008 et promotion en LNA)
  • 2008-2009 Heinz Ehlers, remplacé en avril 2009 par Kevin Schläpfer pour les cinq derniers matches de la saison.
  • 2009-2010 Kent Ruhnke, remplacé en avril 2010 par Kevin Schläpfer pour les dix derniers matches de la saison.
  • 2010-2016 Kevin Schläpfer, remplacé en novembre 2016 par Mike McNamara
  • 2016-... Mike McNamara

Fans[modifier | modifier le code]

Les fans du HC Bienne se regroupent aux places debout sur la tribune sud du Stade de Glace[réf. nécessaire]. Les gradins peuvent accueillir jusqu'à 4 000 personnes[réf. nécessaire]. Les fans de la tribune sud assurent l'ambiance dans la patinoire[réf. nécessaire]. Les chants des partisans ont la particularité de comporter des parties en français et en suisse-allemand[réf. nécessaire]. Cette caractéristique émane de la ville de Bienne, connue pour son bilinguisme[réf. nécessaire].

Exemple de chant[modifier | modifier le code]

Texte français Texte suisse-allemand
On est de Bienne, la ville du Lac / Rouge et jaune sont nos couleurs / Et on chante avec ferveur / Car Bienne est dans nos cœurs / Oh oh oh... Mir si vo Biou, dr Stadt am See / Ds Herz schloht für e HCB / Immer do u bereit / Ganz egau wis nume steit (...) / Oh oh oh...

Lorsque l'équipe Biennoise mène au score face à son adversaire sur la glace, les fans lancent aussitôt le chant: "Ici c'est Bienne, ici c'est Bienne,...".[réf. nécessaire]

Il existe de fortes rivalités avec les supporters d'autres club[réf. nécessaire]. La plus célèbre est celle qui oppose les fans du HC Bienne et ceux du CP Berne, le rival cantonal[réf. nécessaire]. Chaque rencontre avec le CP Berne est synonyme de derby électrique[réf. nécessaire]. D'autres rivalités sont également connues comme avec le HC Ajoie, le HC Olten et le SC Langnau Tigers[réf. nécessaire].

Fanclubs[modifier | modifier le code]

Le HC Bienne compte différents clubs de supporters. Les plus importants sont:[réf. nécessaire]

  • Seeschwalbe Fanclub
  • Bully-Goal Fanclub
  • Red-Youngs
  • Thirty Nine
  • Curva Sud Centro
  • Fire-Lords
  • Chaud Bouillant

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 50 Jahre EHC Biel, Raoul Ribeaud, 1989
  2. si/tai, « Les playoff? Réalité biennoise, mirage genevois », sur rts.ch,‎ (consulté le 23 avril 2013).
  3. Stéphane Altyzer, « Le HC Bienne de Steinegger face au roc zougois », sur rts.ch,‎ (consulté le 23 avril 2013).
  4. « HC Bienne », sur planetehockey.ch (consulté le 23 avril 2013).
  5. « 1re équipe NLA », sur ehcb.ch (consulté le 24 janvier 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :