H. C. Bailey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bailey.
H. C. Bailey
Description de cette image, également commentée ci-après
Henry Christopher Bailey
Nom de naissance Henry Christopher Bailey
Naissance
Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 83 ans)
Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Henry Christopher Bailey (Londres, Londres, ), qui signe toujours ses œuvres H. C. Bailey, est un écrivain britannique, surtout connu comme auteur de plusieurs nouvelles et romans policiers ayant pour héros le chirurgien et détective Reggie Fortune.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant ses études supérieures à l'Université d'Oxford, il écrit et publie son premier roman historique intitulé My Lady of Orange (1901). À partir de 1902, il fait paraître à un rythme de plus en plus soutenu une centaine de nouvelles, principalement dans les magazines Adventure Magazine (en), Everybody's Magazine (en) et People’s Magazine. Correspondant de guerre pendant la Première Guerre mondiale, il est, de 1901 à 1946, éditorialiste et critique dramatique pour le quotidien The Daily Telegraph.

En 1920, il publie Call Mr Fortune, un recueil de nouvelles où apparaît pour la première fois le médecin et détective amateur Reggie Fortune, enquêteur londonien facétieux et fantasque qui n'est pas sans rappeler le Lord Peter Wimsey de Dorothy Sayers. Parmi les nombreuses nouvelles et la dizaine de romans qui sont consacrés à ses enquêtes, il faut citer Terres ennemies (Black Land, White Land, 1937), où le général Duddon, un ami de Reggie Fortune, découvre parmi les débris d'une falaise éboulée ce que le héros identifie comme « des ossements d'éléphants datant de la préhistoire, mais aussi des ossements humains vieux d'une dizaine d'années, sans doute ceux de Charles Tracy, le fils d'un riche propriétaire de la région, disparu sans laisser de traces douze ans plus tôt. En faisant rouvrir l'enquête, Reggie ressuscite les haines séparant les familles Tracy, Aston et Brown » qui habitent les environs. C'est alors qu'un mystérieux assassin élimine le chef de la police locale et kidnappe la fille Tracy. La résolution de l'énigme par Fortune provoque de stupéfiantes révélations historiques.

Reggie Fortune partage parfois la vedette de ses romans avec Joshua Clunk, un avocat à la fois moralisateur et retors, à qui H. C. Bailey consacre une bonne dizaine de whodunits.

H. C. Bailey est l'un des membres fondateurs de Detection Club en 1930.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série policière Reggie Fortune[modifier | modifier le code]

  • Shadow on the Wall (1934), Joshua Clunk fait une brève apparition dans ce roman
    Publié en français sous le titre L'Ombre sur le mur, traduit par Simone Saint-Clair, Paris, Éditions Rouff, coll. « La Clé » no 15, 1939
  • Black Land, White Land (1937)
    Publié en français sous le titre Terres ennemies, traduit par Simone Saint-Clair, Paris, Éditions des Loisirs, coll. Loisirs-Police, 1938 ; réédition, Marcinelle, Éditions J. Dupuis fils, coll. jaune no 78, 1951
  • The Great Game (1939), Joshua Clunk fait une brève apparition dans ce roman
  • The Bishop's Crime (1940)
  • No Murder (1942), aussi titré The Apprehensive Dog
  • Mr Fortune Finds a Pig (1943)
  • The Cat's Whisker (1944), aussi titré Dead Man's Effects
  • The Life Sentence (1946)
  • Saving a Rope (1948), aussi titré Save a Rope

Série policière Joshua Clunk[modifier | modifier le code]

  • Garstons (1930), aussi titré The Garston Murder Case
    Publié en français sous le titre Les Garstons, Paris, Éditions Le Nouveau Livre, coll. Maîtres détectives no 1, 1931
  • The Red Castle (1932), aussi titré The Red Castle Mystery
  • The Sullen Sky Mystery (1935)
  • Clunk's Claimant (1937), aussi titré The Twittering Bird Mystery ; Reggie Fortune fait une brève apparition dans ce roman
  • The Veron Mystery (1939), aussi titré Mr Clunk's Text; Reggie Fortune fait une brève apparition dans ce roman
  • The Little Captain (1941), aussi titré Orphan Ann
  • Dead Man's Shoes (1942), aussi titré Nobody's Vineyard
  • Slippery Ann (1944), aussi titré The Queen of Spades
  • The Wrong Man (1946), Reggie Fortune fait une brève apparition dans ce roman
  • Honour Among Thieves (1947)
  • Shrouded Death (1950)

Autre roman policier[modifier | modifier le code]

  • The Man in the Cape (1933)

Romans historiques, d'amour ou d'aventures[modifier | modifier le code]

  • My Lady of Orange (1901)
  • Karl of Erbach (1903)
  • The Master of Gray (1903)
  • Rimingtons (1904)
  • Beaujeu (1905)
  • Under Castle Walls (1906), aussi titré Springtime
  • The God of Clay (1908)
  • Colonel Stow (1908)
  • Storm and Treasure (1910)
  • The Lonely Lady (1911)
  • The Suburban (1912)
  • The Sea Captain (1913)
  • The Gentleman Adventurer (1914)
    Publié en français sous le titre Gentilhomme d'aventures, traduit par Jean Dufour, Paris, Agence française de presse, 1954
  • The Highwayman (1915)
  • The Gamesters (1916)
  • The Young Lovers (1917)
  • The Pillar of Fire (1918)
  • Barry Leroy (1919)
  • His Serene Highness (1920)
  • The Fool (1921)
  • The Plot (1922)
  • The Rebel (1923)
  • Knight at Arms (1924)
  • The Golden Fleece (1925)
  • The Merchant Prince (1926)
  • Bonaventure (1927)
  • Judy Bovenden (1928)
  • Mr Cardonnel (1931)
  • The Bottle Party (1940)

Ouvrage de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • The Roman Eagles (1929)

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

Série Reggie Fortune[modifier | modifier le code]

  • Call Mr Fortune (1920)
  • Mr Fortune's Practice (1923)
  • Mr Fortune's Trials (1925)
  • Mr Fortune, Please (1928)
  • Mr Fortune Speaking (1929)
  • Mr Fortune Explains (1930)
  • Case for Mr Fortune (1932)
  • Mr Fortune Wonders (1933)
  • Mr Fortune Objects (1935)
  • A Clue for Mr Fortune (1936)
  • This is Mr Fortune (1938)
  • Mr Fortune Here (1940)

Autre recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Raoul, a Gentleman of Fortune (1907), aussi titré A Gentleman of Fortune

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Série Reggie Fortune[modifier | modifier le code]

  • The Long Dinner (1920)
    Publié en français sous le titre Conté par le menu, Paris, Opta, Mystère magazine no 88, mai 1955
  • The Magic Stone (1923)
  • The Snowball Burglary (1923)
  • The Unknown Murderer (1923)
  • The Ascot Tragedy (1923)
  • The President of San Jacinto (1923)
  • The Superfluous Clues (1923), aussi titré The Young Doctor
  • The Profiteers (1924)
  • The Young God (1925)
  • The Long Barrow (1925)
  • The Hermit Crab (1925)
  • The Only Son (1925)
  • The Furnished Cottage (1925)
  • The Missing Husband (1926)
  • The Lion Party (1926)
  • The Little House (1926)
  • The Quiet Lady (1926)
  • The Cat Burglar (1926)
  • The Violet Farm (1927)
  • The Lion Fish (1927)
  • The Affair of the Zodiacs (1927), aussi titré Zodiacs
    Publié en français sous le titre L'Affaire des "Zodiacs", Paris, Opta, Mystère magazine no 70, novembre 1953
  • Painted Pebbles (1927)
  • The Hazel Ice (1927)
  • The Pink Macaw (1928)
  • The Woman in Wood (1928)
  • The Rock Garden (1930)
  • The Silver Cross (1930)
  • The Bunch of Grapes (1931)
  • The Walrus Ivory (1932)
  • The Mystery of the Missing Cigarettes (1933)
  • The Mystery of the Old Bible (1933)
  • The Gypsy Moth (1933)
  • The Little Finger (1934)
  • The Yellow Slugs (1935)
  • The Thistle Down, dans l'anthologie The Queen's Book of the Red Cross (1939)
    Publié en français sous le titre Le Duvet du chardon, Paris, Opta, Mystère magazine no 19, août 1949

Autres nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Knight of Mayford (1902)
  • Sir Albert’s Fall (1902)
  • The King’s Way (1902)
  • The Nun of Newstead (1903)
  • The Devil of Marston (1904)
  • The Lone Hand (1904)
  • Sir Bertram’s Tryst (1905)
  • The Men in Buckram (1905)
  • The Englishman’s Wager (1907)
  • The Love of Money (1907)
  • Politics and the Grocer (1908)
  • Doublets and Hose (1908)
  • The Amendment of M. de Chirac (1908)
  • Black Magic (1911)
  • The Sea Captain, No. II.—Financiers (1912)
  • The Venture of Captain Doricot (1912)
  • The Alderman’s Voyage (1912)
  • The Woman in the Veil (1912)
  • Out of Prison (1912)
  • My Lord’s Plot (1912)
  • The Queen Sails (1912)
  • The Great Raid (1912)
  • The Girl in the Boat (1912)
  • The Gold Ship (1912)
  • The Ambassador’s Daughter (1912)
  • The Best of Three (1913)
  • The Elimination of Mr. Bage (1917)
  • Women’s Rights (1919)
  • The Gladiator (1920)
  • The Young Folks (1920)
  • The Tale of a Villein (1921)
  • The Tale of a Triumph (1921)
  • The President of San Isidro (1923)
  • The Vanishing Lady (1923)
  • Tale of a Hammer (1923)
  • The Lord of St. Lo (1924)
  • Blood Royal (1924)
  • The Child’s Honor (1924)
  • The Wolf of the Mountain (1924)
  • The Man in the Cage (1924)
  • The Babes in the Wood (1924)
  • The Moor of Milan (1924)
  • Under the Fleur-de-Lis (1924)
  • Victoria Pumphrey (1939), aussi titré A Matter of Speculation dans Anthology 1968 Mid-Year, éditée par Ellery Queen (1968)
    Publié en français sous le titre L'Héritier malencontreux, Paris, Opta, L'Anthologie du mystère no 12, novembre 1969

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • The White Hawk (1909), en collaboration avec David Kimball, adaptation du roman Beaujeu de H. C. Bailey

Autre publication[modifier | modifier le code]

  • Forty Years After: The Story of the Franco-German War, 1870 (1914)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]