Hősök tere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Place des Héros
Image illustrative de l'article Hősök tere
La place vue du ciel, avec le bâtiment du Musée des beaux-arts.
Situation
Coordonnées 47° 30′ 54″ Nord 19° 04′ 41″ Est / 47.514976, 19.077925
Pays Drapeau de la Hongrie Hongrie
Ville Budapest
Quartier(s) Városliget (14e arr.)
Tenant Avenue Andrássy
Morphologie
Type Place
Histoire
Monuments Monument du millénaire, Musée des beaux-arts, Műcsarnok
Protection Patrimoine mondial

Géolocalisation sur la carte : Budapest

(Voir situation sur carte : Budapest)
Place des Héros

La place des Héros (en hongrois Hősök tere/'høːʃøk 'tɛɾɛ/) est une vaste place monumentale de Budapest.

Construite pour célébrer les mille ans d'installation des Magyars dans la plaine de Hongrie, elle est classée au patrimoine mondial par l'UNESCO.

Situation[modifier | modifier le code]

Organisée autour de l'esplanade du monument du millénaire, la place est située dans le 14e arrondissement, entre l'extrémité nord-est de l'avenue Andrássy et l'entrée du Városliget. Elle est bordée au sud-est par l'avenue György Dózsa.

Dénomination[modifier | modifier le code]

La place est baptisée ainsi en 1932 en raison des statues de héros de l'histoire hongroise qui ornent le monument du Millénaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1894, à l'extrémité de l'avenue Andrássy, se trouvait une fontaine nommée « Gloriette » imaginée par Miklós Ybl. C'était une structure hexagonale de 2,5 mètres de haut sur laquelle s'élevait un poteau de 24 mètres de haut.

L'aménagement de la place à partir de 1896 s'inscrit dans une série de grands travaux célébrant le millénaire de l'installation des Magyars dans la plaine hongroise.

C'est aussi à cet endroit que le , en présence d'une foule de 250 000 personnes, un hommage solennel est rendu à Imre Nagy, martyr de l'Insurrection de Budapest qui avait été secrètement jugé, condamné et exécuté le et enterré dans une parcelle reculée (hu) du nouveau cimetière municipal[1],[2],[3].

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Le monument du millénaire s'élève à l'extrémité est de l'esplanade formant la place.
  • La tombe du Soldat inconnu est située au centre de l'esplanade. Autrefois gardée en permanence par des sentinelles militaires, elle a remplacé en 1956 le monument érigé en 1929 en mémoire des soldats hongrois tombés au cours de la Première Guerre mondiale. Derrière cette tombe, une plaque de métal cache le puits artésien de 970 m de profondeur foré en 1877 qui alimentait la fontaine « Gloriette »[4].
  • Le Musée des beaux-arts occupe le côté nord-ouest de la place.
  • Le Műcsarnok est situé en face du musée.
  • L'ambassade de Serbie, située au sud, à l'angle avec l'avenue Andrássy, est l'ancienne ambassade yougoslaveImre Nagy se réfugia en 1956.

Transports[modifier | modifier le code]

La place est desservie principalement par la station Hősök tere de la ligne (M) (1) du métro.

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Henry Kamm, « Hungarian Who Led '56 Revolt Is Buried as a Hero », sur http://www.nytimes.com, New York Times,‎ (consulté le 9 juin 2009)
  2. Henry Kamm, « Budapest Journal; The Lasting Pain of '56: Can the Past Be Reburied? », sur http://www.nytimes.com, New York Times,‎ (consulté le 9 juin 2009)
  3. Julie Rault, Stéphane Damant, Anne-Brigitte Couchouron, Mélanie Corniere, « Le Petit Futé Budapest », sur http://books.google.com (consulté le 9 juin 2009)
  4. (hu) « Hősök tere »,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]