Hôtel littéraire Gustave Flaubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel littéraire Gustave Flaubert
Localisation
Adresse
Rue du Vieux Palais 33Voir et modifier les données sur Wikidata
Flag of France.svg France
Coordonnées
Architecture
Type
Ouverture
Équipements
Étoiles
Star full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svg
Chambres
51
Gestion
Propriétaire
Jacques Letertre (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

L'Hôtel littéraire Gustave Flaubert est un hôtel quatre étoiles situé dans le centre-ville de Rouen, 33 rue du Vieux-Palais, tout près de la place du Vieux-Marché et de la cathédrale Notre-Dame. C'est le premier hôtel littéraire consacré à l'écrivain Gustave Flaubert au cœur de sa ville natale et proche de sa maison de Croisset où il écrivit son œuvre[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'hôtel appartient au groupe de la Société des hôtels littéraires[2]. Il est le deuxième de la collection, précédé de l'Hôtel Littéraire Le Swann à Paris en 2013[3], suivi de l'Hôtel Littéraire Alexandre Vialatte à Clermont-Ferrand en 2016[4] et de l'Hôtel Littéraire Marcel Aymé à Montmartre en 2018[5]. L'Hôtel Littéraire Arthur Rimbaud sera inauguré au printemps 2019 dans le quartier de la Gare de l'Est à Paris[6].

L'hôtel Gustave Flaubert est membre de la chaîne Best Western[7].

L'établissement propose 51 chambres personnalisées, un bar ouvert 24h/24, une salle de fitness et un parking privé[réf. nécessaire].

Hôtel Littéraire[modifier | modifier le code]

Bibliophile et collectionneur[8], Jacques Letertre, propriétaire de l'hôtel, désire faire partager sa passion pour les livres et la littérature[9]. Il a choisi de rendre hommage à l'un de ses écrivains préférés dans la ville qui l'a vu naître et où il a passé la plus grande partie de sa vie.

Décoration[modifier | modifier le code]

L'architecte Aude Bruguière, déjà à l'œuvre au Swann, assistée d'une décoratrice d'intérieur, Aleth Prime, a thématisé le rez-de-chaussée sur le thème de la Normandie en référence aux œuvres de Flaubert comme Un Cœur simple, Madame Bovary et Bouvard et Pécuchet[10]. De la cage du perroquet Loulou au boudoir d'Emma Bovary, chaque détail décoratif se veut une référence littéraire[11]. Les étages suivants sont consacrés au Paris de L'Education sentimentale, la Carthage de Salammbô, puis à ses autres œuvres, ses amis et ses voyages[12]. Chaque chambre est personnalisée par un nom comme Frédéric Moreau ou Emma Bovary, un texte agrémenté de citations et une aquarelle originale de Jean Aubertin[13].

Collection[modifier | modifier le code]

Un portrait de Flaubert, œuvre du peintre Hastaire, achetée lors de la manifestation Flaubert dans la ville en 2015 à Rouen, est imprimé sur bâche et fixé sur un mur extérieur de l'hôtel[14]. Des fac-similé de manuscrits sont exposés dans l'hôtel comme une lettre de Flaubert à Louise Colet (1852), une lettre à Théophile Gauthier (1862) et une lettre à Edmond Laporte (1869). On peut aussi trouver une lettre de George Sand à Gustave Flaubert en 1872 signée "ton vieux troubadour"[1].

Bibliothèque[modifier | modifier le code]

Une bibliothèque multilingue de 500 livres propose à tous les visiteurs de (re)lire les livres de Flaubert, sa correspondance ou des études sur l'écrivain[15]. Des éditions originales et des reliures d'art sont exposées dans des vitrines, comme le premier tirage de Madame Bovary (1857) avec un envoi à Camille Doucet et celui de Salammbô (1863).

Plan historique de Rouen - Sur les pas de Gustave Flaubert[modifier | modifier le code]

Pour découvrir la ville telle que l'a connue Flaubert à son époque, un plan historique de 1899 trace un parcours sur les pas de l'écrivain, depuis ses adresses successives comme l'ancien Hôtel-Dieu devenu le Musée Flaubert et d'histoire de la médecine, aux lieux littéraires décrits dans ses romans[16] comme la cathédrale Notre-Dame décrite dans Madame Bovary, La Légende de saint Julien l'Hospitalier et Hérodias.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « À Rouen un hôtel rend hommage à Gustave Flaubert », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Quand les hôtels célèbrent les écrivains - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le )
  3. « Un hôtel dédié à Marcel Proust », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. PE, « Original - Des nuits d'hôtel avec Alexandre Vialatte », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Ouverture d'un hôtel Marcel Ayme à Montmartre - Sortiraparis.com », sur www.sortiraparis.com (consulté le )
  6. Pierre Georges, « Book & Breakfast : quand l'hôtellerie se met à la littérature », TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Jacques Hardouin, « Dans cet hôtel de Rouen c'est Flaubert qui vous reçoit », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  8. Clarisse Normand, « Jacques Letertre, des lits aux livres », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « À Montmartre, le dernier né des hôtels littéraires », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Henri Yadan, « Les hôtels littéraires se mettent à la page », Belles Demeures,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Chez Gustave Flaubert : l'hôtel littéraire », Men's UP,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. Dorane Vignando, « À la découverte des hôtels littéraires », L'OBS,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. Fabien Massin, « Ouverture, à Rouen, du premier hôtel littéraire dédié à Gustave Flaubert », 76Actu,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. « Hastaire et « Flaubert en ses couleurs » | Flaubert dans la ville », sur flaubert-danslaville.univ-rouen.fr (consulté le )
  15. « Du château des cœurs perdus à la Félicité retrouvée : L’Hôtel littéraire Gustave Flaubert – Un Texte Un Jour », sur untexteunjour.fr (consulté le )
  16. Saliha Hadj-Djilani, « France : sur les traces de Flaubert à Rouen », TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone,‎ (lire en ligne, consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]