Hôtel de ville du Havre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel de ville du Havre
LehavrePlaceHoteldeVille.jpg
Place de l’Hôtel-de-Ville du Havre
Présentation
Type
Architecte
Auguste Perret et Jacques Tournant
Construction
Statut patrimonial
Inscrit MH (façade, toit-terrasse, tour, hall, escalier, salon et théâtre en )
Patrimoine du XXe s. ()
Classé MH (façade, toit-terrasse, emmarchement, tour, hall, escalier, salon, couloir et théâtre en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Le Havre

(Voir situation sur carte : Le Havre)
Point carte.svg
Place de l'Hôtel de Ville du Havre pendant les fêtes de fin d'année
Place de l'Hôtel de Ville du Havre pendant les fêtes de fin d'année

L'hôtel de ville du Havre œuvre des architectes Auguste Perret et Jacques Tournant, est inauguré en 1958. Il remplace celui, construit en 1857 par l'architecte Charles Brunet-Debaine et détruit par les bombardements de 1944.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier pieu du corps central est coulé en 1953, la tour de 18 étages et 90 mètres de haut évoquant initialement un beffroi est commencée en 1954. Le théâtre attenant est inauguré en octobre 1967. L'extension sur la façade nord de l'édifice, indispensable mais esthétiquement discutable, date de 1987. Comme tous le édifices majeurs, l’hôtel de ville retrouve approximativement sa position d’avant-guerre. Situé dans la perspective d’une vaste place, le bâtiment établit une dialectique entre deux unités : une tour abritant les bureaux administratifs et un bâtiment en longueur rythmé par une imposante colonnade dans lequel se placent des fonctions de « réception » comme les grands salons. Un vaste escalier part du rez-de-chaussée pour se diviser en deux volées distribuant l’étage noble. Tel un « abri souverain » la colonnade soutient totalement la charge du toit terrasse qui abrite une structure secondaire supportant les planchers et de vastes baies vitrées.

Le jardin de la partie sud de la place de l'hôtel de ville a été dessiné personnellement par Perret. Cette immense place[1] a été transformée en 1990 : rétrécissement du boulevard qui la divisait, devenu couloir de bus, création d'un parking souterrain, ajout de fontaines, d'arbres et de treillages en bois exotique (démontés en 2010), agrandissement des pelouses et des espaces fleuris. Depuis 2012 ce jardin est traversé par les deux voies ferrées du nouveau tramway.

Les façades et toitures terrasses, la tour, le hall et les escaliers, les grands salons, le théâtre sont inscrits au titre des monuments historiques par arrêté du [2]. Ces parties sont ensuite classées par arrêté du [3]. Du fait de sa période de construction, elle bénéficie également du label « Patrimoine du XXe siècle ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les dimensions spectaculaires (280x250m) de la place de l'hôtel de ville du Havre la situent comme l'une des plus grandes d'Europe
  2. Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2016
  3. Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2017

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Monnier et Joseph Abram, Le temps de l'œuvre : Approches chronologiques de l'édification des bâtiments (Travaux du séminaire Histoire de l'architecture [de l'] Université de Paris I, [année universitaire 1995-1996]), Publications de la Sorbonne, , 104 p. (ISBN 9782859443870, lire en ligne), « La conception dans la durée : la tour de l'Hôtel de ville du Havre, A. Perret et J. Tournant, architectes », p. 43-60.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]