Hôtel de ville de Mouthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel de ville de Mouthe
Image dans Infobox.
L'hôtel de ville
Présentation
Type
Destination actuelle
Hôtel de ville
Architecte
Construction
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Logo monument historique Inscrit MH (1990, Façade, toiture, escalier, salle de tribunal)
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte du Doubs
voir sur la carte du Doubs
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'hôtel de ville de Mouthe est un édifice protégé des monuments historiques, situé à Mouthe dans le département français du Doubs.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'hôtel de ville est situé dans la Grande Rue (D. 437), au centre du village de Mouthe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les plans de l'édifice sont établis en 1846 par l'architecte Bisontin Pierre Marnotte[1]. Les plans initiaux prévoyaient que l'édifice abrite des écoles avec pensionnat, une infirmerie, une mairie et une justice de paix[2]. Cette concentration de services est due à une loi de 1833 qui obligeait les communes, en plus de l'administration communale, à entretenir une école (souvent intégrée à la mairie) ainsi que la justice[3]. Les travaux commencent après 1847 pour se terminer après 1850[1],[2].

Les façades et les toitures, la cage d'escalier et l'escalier, ainsi que l'ancienne salle de tribunal sont inscrites aux monuments historiques par arrêté du [4].

Architecture et décorations[modifier | modifier le code]

L'édifice suit les codes architecturaux de la renaissance, plutôt que du néo-classicisme ou du néo-gothique en vogue à l'époque de la construction[3]. De ce fait, la forme de la bâtisse est imposante, cubique, surmontée d'une haute toiture pyramidale[3]. Le bâtiment est cantonné de quatre tourelles coiffées de toits en poivrière.

L'entrée est en plein cintre et la façade offre un balcon à balustres; L'escalier principal est inscrit dans un grand volume et permet de desservir toutes les salles de l'étage[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]