Hôtel de ville de Calais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel de ville
Calais hotel de ville face.jpg
Présentation
Type
Style
Architecte
Construction
Hauteur
75 m
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Place du Soldat-Inconnu, rue Paul-Bert, rue du Pont-à-Lottin et rue Jean-JaurèsVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

L’hôtel de ville de Calais est situé place du Soldat Inconnu à Calais. Son beffroi est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2005[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La construction d'un nouvel hôtel de ville est décidé en 1885 à la suite de la fusion des communes de Calais et Saint-Pierre. Un concours est lancé en 1887, plus de 95 dossiers sont reçus. Le lauréat sera l’architecte parisien Paul Wallon (1845-1917), mais le coût du projet entraine l'abandon de la construction.

En 1901, la municipalité décide de ressortir le projet d'Ernest Decroix, l'architecte communal, classé quatrième du concours de 1887.Ce dernier s’associe à son confrère d'Amiens Edmond Douillet pour déposer un dossier complet en 1906. Mais de nombreuses critiques et des difficultés de financement retardent la construction.[2]

Suite au décès d'Ernest Decroix, les travaux sont finalement confiés à l'architecte Louis Debrouwer. celui-ci reprend le travail en ajoutant un beffroi et en recourant au béton armé Les Travaux ne commencent qu'en 1911. Interrompus par la guerre en 1914, au cours de laquelle le bâtiment est endommagé, les travaux reprennent tardivement et il n'est inauguré qu'en 1925.

L'ensemble des façades et toitures sur rue et le beffroi, ainsi que le hall d'honneur et sa verrière, l'escalier d'honneur, le couloir de desserte du premier étage, les salles d'apparat avec décor du premier étage que sont la salle des mariages, le salon d'honneur, le salon du conseil municipal et le cabinet d'apparat sont inscrits au titre des monuments historiques par arrêté du 26 juin 2003[3].

Description[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Beffrois de Belgique et de France », sur unesco.org, UNESCO (consulté le 28 mai 2014)
  2. Philippe Cassez, « L’HÔTEL DE VILLE DE CALAIS », Bulletin historique et artistique du Calaisis,‎ (lire en ligne)
  3. Notice no PA62000055, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrimoine des Hauts-de-France Nos beffrois : Les 23 monuments du patrimoine mondial de l'Unesco Découvrez les 44 beffrois de la région, Amiens, La Voix du Nord, le Courrier picard, hors-série, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]