Hôtel de ville de Boulogne-Billancourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel de ville de Boulogne-Billancourt
Mairie Boulogne Billancourt intérieur.jpg
Vue de la partie de l'hôtel de ville sur l'avenue André-Morizet, hébergeant les services de la mairie.
Présentation
Destination initiale
Destination actuelle
Hôtel de ville
Architecte
Construction
1931-1934
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
 Inscrit MH (1975, façades et toitures)
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
26 avenue André-MorizetVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Hauts-de-Seine
voir sur la carte des Hauts-de-Seine
Red pog.svg

L'hôtel de ville de Boulogne-Billancourt est un édifice situé à Boulogne-Billancourt, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'hôtel de ville est situé dans le département français des Hauts-de-Seine, sur la commune de Boulogne-Billancourt, au 26 avenue André-Morizet dans le centre de la ville. Il est localisé en face de l'hôtel des Postes (œuvre de Charles Giroud), à proximité de la station de métro Marcel Sembat.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Escalier d'honneur de l'hôtel de ville.

L'édifice est constitué de deux bâtiments en béton armé, en forme de parallélépipèdes, accolés l'un à l'autre. Le premier abrite les services de la mairie (salle du conseil, cabinets, salles de réception, etc.) Le deuxième regroupe tous les services administratifs.

Le deuxième bâtiment est structuré autour d'un hall intérieur de trois étages, le hall des guichets, éclairé par des verrières zénithales. Chacun des étages possède une galerie suspendue, qui fait le tour du hall. Tous les services sont distribués autour de ce hall afin de limiter les couloirs.

Il est de style Art déco[2]. Il s'agit du style architectural phare de Boulogne-Billancourt, qui a connu un essor important dans les années 1930.

Historique[modifier | modifier le code]

L'hôtel de ville est construit à l'initiative du maire de Boulogne-Billancourt André Morizet (1875-1942). Après son élection en 1919, il cherche à doter Boulogne d'un hôtel de ville important. En 1925, il envoie une mission en Belgique afin d'observer les édifices publics modernes qui y sont bâtis ; l'hôtel communal de Schaerbeek retient l'attention de Morizet, qui souhaite faire de sa mairie une « usine municipale ». Il choisit l'architecte Tony Garnier pour concrétiser le projet[2].

L'hôtel de ville est construit entre 1931 et 1934 ; Tony Garnier ne pouvant pas diriger les travaux, cette direction incombe à Jacques Debat-Ponsan, architecte et beau-frère d'André Morizet.

Les façades et toitures de l’édifice sont inscrites au titre des monuments historiques par arrêté du 15 janvier 1975[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Hôtel de ville », notice no PA00088077, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b Béatrice de Rochebouët, « Paris, reine indétronable de l'Art déco », Le Figaroscope, semaine du 16 au 22 octobre 2013, p. 4-6.