Hôtel de préfecture de la Dordogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel de préfecture de la Dordogne
Périgueux préfecture (2).JPG
Façade de la préfecture.
Présentation
Type
Hôtel de préfecture (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Architecte
Auguste Louis Édouard  Bouillon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
1857 - 1864
Propriétaire
Département
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de Périgueux
voir sur la carte de Périgueux
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Dordogne
voir sur la carte de Dordogne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'hôtel de préfecture de la Dordogne est un bâtiment situé à Périgueux, en France. Il sert de préfecture au département de la Dordogne.

Localisation[modifier | modifier le code]

Plan des allées de Tourny.

L'hôtel de préfecture est situé dans le département français de la Dordogne, sur la commune de Périgueux, rue Paul-Louis-Courier. Sa façade principale donne sur les allées de Tourny.

Historique[modifier | modifier le code]

Bâtiments de l'ancienne préfecture jusqu'en 1864.

En 1800, la préfecture a d'abord occupé l'ancien palais épiscopal (en bordure du cloître de la cathédrale Saint-Front), le préfet s'installant dans l'hôtel du marquis de La Douze[1]. À la fin du Premier Empire et jusqu'en 1864, elle se retrouve dans les locaux de l'école centrale, ancien collège des Jésuites[2] (devenu en 1996 le Centre culturel François Mitterrand[3]).

Trop à l'étroit, on décida de construire un nouveau bâtiment. C'est l'architecte départemental Auguste Louis Édouard Bouillon[4] (1805-1864) qui a fait les plans et entrepris la construction de la nouvelle préfecture entre 1859 et 1864. Après son éviction en 1863, il a été remplacé par l'architecte Auguste Dubet (1829-1907)[5]. La préfecture a dû subir trois incendies entre 1875 et 1882[6], heureusement sans trop de gravité pour permettre sa réparation.

La préfecture est partiellement inscrite au titre des monuments historiques le 29 octobre 1975[6].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Guy Penaud, Le Grand Livre de Périgueux, Périgueux, éditions la Lauze, , 601 p. (ISBN 2-912032-50-4), p. 412-414
  2. Préfecture de la Dordogne : Histoire des préfets et de la préfecture de la Dordogne, consultée le 24 mars 2011.
  3. Guy Penaud, Le Grand Livre de Périgueux, Périgueux, éditions la Lauze, , 601 p. (ISBN 2-912032-50-4), p. 219-220
  4. Éditions en ligne de l'École nationale des Chartes : BOUILLON Auguste, Louis, Édouard, consulté le 24 mars 2011.
  5. Inventaire des préfectures dans la revue Monuments Historiques, Préfectures, no 178, 1991
  6. a et b « Hôtel de la Préfecture », notice no PA00082736, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 24 mars 2011.