Hôtel de la Monnaie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir hôtel des Monnaies.
Lithographie publiée en 1836, faite d'après un dessin de Louis de La Saussaye, intitulée La Tour d’argent ; Ancien hôtel de la Monnoie de Blois"[1]

L'expression hôtel de la Monnaie (abrév. : la Monnaie) désignait à l'origine un bâtiment affecté à la frappe des médailles et avant tout, de la monnaie sous forme de pièces. Placée sous surveillance, c'est généralement une institution dépendant directement ou indirectement d'un État.

Au fil du temps, certains établissements remplirent également le rôle de producteur de timbres postaux (en Espagne par exemple) et autres papiers d’État.

Sites en activité[modifier | modifier le code]

France
Organismes étrangers apparentés 

Anciens sites[modifier | modifier le code]

Angleterre
France

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lithographie de Ch. Pensée d’après un dessin de Louis de La Saussaye (fait avant 1836, car la lithographie en est publiée en frontispice de la Revue numismatique, dirigée par E. Cartier et L. de la Saussaye, de la société royale des antiquaires de France et de plusieurs autres sociétés archéologiques françoises et étrangères, volume 1, no 4, 1836, Société française de numismatique, 490 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]