Hôtel de Montmorency

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
L'hôtel de Montmorency du boulevard des Capucines. Architecte : Claude-Nicolas Ledoux.

L'intitulé hôtel de Montmorency renvoie à plusieurs hôtels particuliers parisiens ayant appartenu à la maison de Montmorency.

Rue Sainte-Avoye (actuelle rue du Temple)[modifier | modifier le code]

Boulevard des Capucines[modifier | modifier le code]

Rue Notre-Dame-des-Champs[modifier | modifier le code]

Rue Saint-Marc[modifier | modifier le code]

Rue du Cherche-Midi[modifier | modifier le code]

  • L'hôtel de Montmorency-Bours, dit également Petit hôtel de Montmorency, situé no 85, rue du Cherche-Midi : Constitué en 1743 par rassemblement de plusieurs maisons, ce qui explique l'irrégularité de ses façades, cet hôtel fut acquis en 1752 par le comte Joseph-Alexandre de Montmorency-Bours (†1759) qui lui a donné son nom. C'est aujourd'hui le musée Hébert, dépendant du musée d'Orsay. La façade sur rue est inscrite aux monuments historiques[1].
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Rue de Tournon[modifier | modifier le code]

  • L'Hôtel de Montmorency-Fosseux, au 2 & 4 rue de Tournon, était construit depuis longtemps avant d'appartenir à François d'Harville, marquis de Palaiseau et ses sœurs: Anne de Harville, épouse de François de Béthune, comte puis duc d'Orval et Isabelle de Harville (1629-1712) épouse de François de Montmorency-Fosseux, (1614-1684) marquis de Bois-Ruffin, Thury, Fosseux, Courtalain et Baron de Neuilly.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Gady, Les Hôtels particuliers parisiens, Paris, Éditions Parigramme, 2008, p. 313-314

Articles connexes[modifier | modifier le code]