Hôtel de Montfaucon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel de Montfaucon
Hôtel de Galéans-Gadagne
Image dans Infobox.
Hôtel de Montfaucon en 1947.
Présentation
Destination initiale
Destination actuelle
Architecte
Construction
1751
Commanditaire
Pierre François de Galéan-Gadagne
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
7 rue Violette
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Vaucluse
(Voir situation sur carte : Vaucluse)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Avignon
(Voir situation sur carte : Avignon)
Point carte.svg

L'Hôtel de Montfaucon ou Hôtel de Galéans-Gadagne, est un bâtiment à Avignon dans le département de Vaucluse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bénézet de Ribère, seigneur de Costebelle, possédait le terrain sur lequel a été construit l'hôtel de Caumont. Il s'était réservé une partie du terrain pour construire son hôtel. Les propriétaires des deux terrains s'étaient mis d'accord pour avoir le même architecte pour la construction de leurs hôtels et sur le même alignement côté jardin. Un prix-fait a été donné le par M. de Costebelle à l'architecte Jean-Baptiste Franque. Cependant, la construction n'a pas suivi ce prix-fait, probablement par manque de fonds. Un quart de siècle plus tard, le duc de Galéans-Gadagne a acquis le terrain de M. de Costebelle. Un prix-fait a été donné le par les entrepreneurs Pierre Mottard et Joseph Marie avec les maçons Claude Soubeyran, Mathieu Aymard et Marc Fabrice.

Les ducs de Gadagne ayant émigré à la Révolution, l'hôtel est confisqué. Il sert alors à recevoir les mobiliers saisis dans les maisons d'émigrés. Pour récupérer l'hôtel de Galéans-Gadagne, Madame de Gadagne, née de Castellane, a divorcé en l'an IX. N'ayant pas d'enfants, elle a fait de son neveu, le comte Louis Joseph Alphonse de Castellane, son héritier. Ce dernier le met en vente. En 1819, il est envisagé de l'acheter pour y loger le préfet. Il est enfin vendu en 1824 au baron Louis Pertuis de Montfaucon, maire d'Avignon de 1826 à 1830. Il est loué partiellement au critique Armand de Pontmartin entre 1833 et 1842. Il est ensuite acheté par Albert Joseph Augustin d'Olivier de Pezet qui a aussi été maire d'Avignon en 1841-1843. Il est acquis par la famille de Dianous de la Perrotine en 1899. Il a abrité l'École supérieure d'art d'Avignon à partir de 1998. L'école a dû déménager en 2013 pour permettre l'extension de l'espace d'exposition de la collection Lambert dans l'hôtel de Montfaucon[1] accessible à partir de .

Protection[modifier | modifier le code]

L'hôtel est inscrit au titre des monuments historiques le [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]