Hôtel de Mayenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hôtel de Mayenne
École des Francs-Bourgeois
Hotel-de-Mayenne-Paris-2012.JPG

L'hôtel de Mayenne en 2012.

Présentation
Type
Architecte
Construction
édifice actuel : 1613 -1617
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées

L'hôtel de Mayenne est situé au no 21 rue Saint-Antoine et aux nos 38 et 40 rue du Petit-Musc dans le 4e arrondissement de Paris dans le quartier du Marais. Il fut appelé successivement : « hôtel du Petit-Musc », puis : « hôtel de Mayenne » ou « du Maine », et enfin : « hôtel d'Ormesson ».

Les façades et toitures, le vestibule et l'escalier intérieur, et le sol de l'ancien jardin font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'hôtel se trouve à l'emplacement de l'hôtel du Petit-Muc, acheté par Charles VI en 1378, et donné à son frère Louis d'Orléans.

Il devient en 1562, la propriété du marquis de Boissy et se nomma « hôtel de Boissy ».

Henri III fit arrêter la circulation dans la rue et répandre de la paille devant l'hôtel, car l'un de ses « mignons » mourut ici, des suites d'un duel.

Le corps de logis principal et les ailes sur cours sont reconstruites de 1567 à 1569. En 1570, l'hôtel appartient aux évêques de Langres puis, en 1605, Charles de Lorraine, duc de Mayenne, l'achète.

Armoiries des ducs de Mayenne.

De 1613 à 1617, il fait transformer l'hôtel, sans doute sur les plans de l'architecte Jean Androuet du Cerceau (1585-1649), en particulier le grand escalier en aile sur le jardin et la façade sur la rue Saint-Antoine. Une fois achevé, il prend le nom d’« hôtel de Mayenne » ou « du Maine ». En profondeur, il allait aussi loin que le couvent des Visitandines et, à l'ouest, longeait sur une grande partie la rue du Petit-Musc, jusqu'à hauteur du no 30.

En 1621, après la mort de Charles de Lorraine, son fils Henri fait achever les travaux. De 1645 à 1650 sont ajoutés des balcons sur rue, ornés de croix de Lorraine.

De 1707 à 1709, Charles Henri de Lorraine, comte de Vaudémont, fait modifier l'hôtel par l'architecte Germain Boffrand.

En 1759, le château passe dans la Maison des Lefèvre d'Ormesson, jusqu'en 1812.

En 1870, L'hôtel devient une maison d'éducation des frères des écoles chrétiennes. Un corps de bâtiment est construit entre les pavillons sur rue à la place du mur de clôture et du portail, tel que l'on pouvait encore le voir jusqu'en 2010.

Une restauration de la façade a été entreprise sur le no 21 rue Saint-Antoine en 1998, et la suppression de la partie centrale est visible depuis août 2012. Des piliers toscans et ioniques ornent la partie la plus ancienne. Une belle porte d'entrée est composée de vantaux, heurtoir et ferrures. À droite dans la cour se trouve une tourelle à trompe du tout début du XVIIe siècle ; sur la gauche, c'est l’ancienne galerie, formée de quatre arcades autrefois à jour, qui amenait à l'escalier d'honneur. Ce dernier était à deux volées droites dans le style Henri II. La porte est ornée d'un tympan sculpté du motif de Pallas assise au milieu des trophées. Les riches tentures et tapisseries qui recouvraient les murs ont disparu. Les deux escaliers dans la cour sont du XIXe siècle.

Aujourd'hui ce bâtiment est occupé par le groupe scolaire des Francs Bourgeois-Lasalle qui accueille une école primaire, un collège et un lycée général et technologique. L'hôtel de Mayenne étant principalement réservé aux élèves du lycée. Une restauration a été entreprise à partir de juillet 2010 afin de rendre à l'hôtel son aspect originel en détruisant la partie centrale-haute de la façade. L'hôtel de Mayenne restauré a été inauguré par l'établissement le 26 septembre 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :