Hôtel de Maisons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel de Maisons
Hôtel de Longueil, d'Angervilliers, de Soyecourt ou Pozzo di Borgo
Hôtel de Soyecourt ou Pozzo di Borgo.jpg
Présentation
Type
Architecte
Construction
Propriétaire
Gouvernement du Gabon
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte du 7e arrondissement de Paris
voir sur la carte du 7e arrondissement de Paris
Red pog.svg

L'hôtel de Maisons, dit aussi Hôtel de Soyecourt ou hôtel Pozzo di Borgo, est un hôtel particulier du début du XVIIIe siècle construit dans le Faubourg Saint-Germain à Paris en France à l'instigation de François Duret, président du Grand Conseil, d'après les plans de l'architecte Pierre Cailleteau dit Lassurance. Il ne doit pas être confondu avec l'ancien Hôtel de Soyecourt, situé également à Paris, sur la place des Victoires.

Localisation[modifier | modifier le code]

Cet hôtel particulier s'élève au 51 rue de l'Université, dans le 7e arrondissement de Paris sur une parcelle issue du lotissement de l'ancien Pré-aux-Clercs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les travaux de l'Hôtel de Maisons sont entrepris à partir de 1706 et presque terminés en 1707 quand Claude de Longueil, marquis de Maisons s'en porte acquéreur en exigeant du vendeur la réalisation d'importantes transformations. Cette construction entre dans le cadre d'une série d'opérations spéculatives menées jusqu'à sa mort en 1731 par le président Duret, président du Grand Conseil depuis 1699. Agissant, avec de nombreux prête-noms, à la fois comme agent foncier, maître d'œuvre et entrepreneur, il achète des terrains, fait appel à des architectes pour dresser les plans, négocie avec des maîtres-maçons, embauche lui-même des ouvriers, puis revend les hôtels particuliers en cours d'achèvement. Il fera entre autres réaliser, L'Hôtel d'Auvergne, attenant à l'hôtel de Maisons, puis l'Hôtel du Lude (1710), un hôtel construit avant 1717 rue de l'Université ultérieurement connu sous le nom d'Hôtel Le Vayer et l'Hôtel de La Vrillière (1724), tous situés dans les alentours.

L'intérieur est transformé en 1749-1751 par Pierre Mouret pour Louis-Armand de Seiglières de Belleforière, marquis de Soyecourt. Boiseries du grand salon sculptées par Jacques Verberckt peut-être avec l'aide de Jean Liottier. Portail de 1783-1784 longtemps attribué à Claude-Nicolas Ledoux.

L'hôtel est remanié au XIXe siècle par Joseph-Antoine Froelicher pour la famille Pozzo di Borgo.

Il est aujourd'hui divisé en appartements. Karl Lagerfeld y a longtemps vécu[1]. Résidence de Philippe Pozzo di Borgo, il a été vendu le à l'État Gabonais pour environ 100 millions d'euros dans des circonstances douteuses. Le président du Gabon Ali Bongo serait le principal bénéficiaire de la transaction[2],[3],[4].

Ce bâtiment fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [5].

Sources[modifier | modifier le code]

  • Bruno Pons, Hôtel de Maisons puis de Soyecurt 51, rue de l'Université in Le Faubourg Saint-Germain. Rue de l'Université, ouvrage collectif présenté par la Délégation à l'Action artistique de la Ville de Paris, Paris, Institut Néerlandais, 1987

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]