Hôtel de Chazerat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel de Chazerat
Hôtel de Chazerat porte.JPG
Présentation
Type
Destination actuelle
Siège de la DRAC Auvergne
Construction
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
4, rue PascalVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Clermont Auvergne Métropole
(Voir situation sur carte : Clermont Auvergne Métropole)
Point carte.svg

L'hôtel de Chazerat est un hôtel particulier de style Louis XVI au no 4 de la rue Pascal (ancienne rue des Nobles), non loin de la cathédrale, sur la pente orientale de la colline de Clermont à Clermont-Ferrand en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Commencé entre 1760 et 1769[1] par l’architecte Pierre Peyrat à l'emplacement de l'hôtel de Ribeyre[2], il fut terminé en 1769 par ses successeurs, Gilbert Fournier, puis Antoine Deval.

Chazerat ayant émigré, l’hôtel fut vendu comme bien national à la Révolution. La municipalité de Clermont l'acheta pour y installer ses services administratifs. Antoine de Chazerat put récupérer son hôtel en 1806 et le garda jusqu’à sa mort en 1824. L'hôtel abrita ensuite l'évêché jusqu’à la loi de séparation de l’Église et de l’État. Pendant la Première Guerre mondiale, il fut utilisé comme hôpital ; après la guerre, il fut occupé par la faculté de lettres, qui y resta jusqu’à son installation en 1937 dans le bâtiment de l'avenue Carnot. Après avoir été affecté jusqu’en 1978 aux services de l'enregistrement, il fit l'objet d'une restauration complète et devint, en 1982, le siège de la direction régionale des Affaires culturelles (DRAC).

L'hôtel de Chazerat est inscrit comme monument historique depuis 1926 (arrêté du ). Certaines parties (façades, toitures, cour ovale, terrasse, grand salon et bureau attenant) ont été classées par arrêté du [1].

Style et organisation[modifier | modifier le code]

Il est bâti en pierre de Volvic comme la plupart des édifices de la région depuis le XIIIe siècle. Un portail monumental donne accès à la cour d’honneur, qui se caractérise par sa forme ovale et dont les murs sont scandés par des pilastres cannelés et sont surmontés d'une balustrade. À l'intérieur, le grand salon d'apparat blanc et doré présente, au-dessus des portes, des médaillons de gypse représentant les quatre saisons. Ce grand salon donne, à l'est, sur une terrasse qui domine un petit jardin à la française.

En contrebas, sur la rue de l’Oratoire, se trouvait l'entrée de vastes écuries, signalées par les bustes de chevaux qui encadrent le porche. Les services administratifs de l'intendance étaient logés dans l'immeuble voisin, l'hôtel Poisson (aujourd'hui au no 2 de la rue Pascal).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b « Hôtel de Chazerat », notice no PA00091999, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. L'hôtel de Ribeyre avait été détruit par un incendie en 1759. L'intendant le tenait de sa famille maternelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pascal Piéra, Hôtel de Chazerat, Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) (coll. « Itinéraires du patrimoine », no 158), 1997, 35 p.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]