Hôtel Raphael

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raphaël.
Hôtel Raphael
Logo Hotel Raphael paris.png

Entrée Hôtel Raphael.jpg

Entrée de l'hôtel Raphael.

Localisation
Adresse
Pays
Coordonnées
Architecture
Ouverture
Architecte
André Rousselot
Équipements
Étoiles
Star full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svg
Étages
7
Chambres
83
Restaurants
Raphael Le Restaurant
Raphael La Terrasse
Gestion
Site web
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

L’hôtel Raphael est un hôtel parisien cinq étoiles situé dans le 16e arrondissement, au 17 avenue Kléber.

Historique[modifier | modifier le code]

L’hôtel Raphael est un hôtel de luxe français, familial et indépendant. Il fut construit en 1925 sous l'impulsion de Léonard Tauber et Constant Baverez, fondateurs de l'hôtel Regina en 1900 et de l'hôtel Majestic en 1908, sur des plans de l'architecte André Rousselot. Bâti durant les années folles sur le terrain d'un hôtel particulier, longeant un champ de course pour lévriers[1], l'hôtel Raphael présente une décoration Art déco et fut nommé ainsi en hommage au peintre Raphaël et aux arts. L'hôtel devint le refuge parisien de grands acteurs hollywoodiens dès les années 1930, qui y appréciaient son luxe et son intimité[1].

L'hôtel Raphael présente la particularité, tout comme l’hôtel Régina et la Villa Hotel Majestic, d’être géré par la même famille depuis plusieurs générations. Constant Baverez meurt en 1935 et son jeune fils Paul reprend l'affaire. Leonard Taubert décède en 1944 sans laisser d'héritier et Paul Baverez devient le seul propriétaire. Sa fille Françoise Baverez prend sa suite et enfin la fille de cette dernière, Véronique Valcke, qui dirige actuellement le groupe des trois hôtels, côté en bourse depuis les années 1980, cette évolution permettant de financer une rénovation de dix ans comprenant les chambres et les cuisines, l'installation de la climatisation et la mise aux normes de sécurité. Cependant, par rapport aux autres palaces parisiens possédés par des fonds étrangers et ayant fait l'objet de restaurations jugées souvent pharaoniques, le Raphael a conservé en grande partie son décor et son mobilier d'origine et les adaptations n'ont été effectuées qu'à la marge[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Raphael est un hôtel 5 étoiles situé dans le 16e arrondissement de Paris au 17 avenue Kléber. Il est à quelques dizaines de mètres de l’avenue des Champs-Élysées et certaines de ses chambres ont vue sur la Tour Eiffel ou l’Arc de Triomphe. Il dispose de 83 chambres réparties sur sept étages. Six salles de conférences sont en outre présentes pour l’organisation de séminaires ou de réceptions. Elles sont situé au sixième étage, anciens appartements de Léonard Taubert, et ouvre sur une terrasse où trône un jeu d'échec en granit, souvenir de ce dernier qui présidait la fédération française d'échecs[1].

Restauration[modifier | modifier le code]

L’hôtel Raphael offre une restauration gastronomique, dont le chef est Étienne Barrier depuis 2014, succédant à Amandine Chaignot.

  • « Raphael La Terrasse » : située au septième étage, elle offre une terrasse panoramique où l’on peut déjeuner et dîner en profitant d’une vue sur l’Arc de Triomphe et les toits de Paris.
  • Le Bar Anglais : une ambiance cosy se dégage du bar grâce à ses lumières tamisées dans une prépondérance de rouge.

Personnalités liées à l'hôtel[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Anne Nivat, « Suites françaises », Vanity Fair n°22, avril 2015, pages 166-173 et 196-197.
  2. Luc Le Vaillant, « Junior production », Libération, 3 janvier 2009.
  3. Judith Perrignon, « Thomas Langmann, le nouveau nabab », Le Monde, 24 février 2012.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :