Radisson Collection Royal Hotel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hôtel Radisson Blu Royal)

Radisson Collection Royal Hotel
SAS Royal Hotel, Copenhagen, 1955-1960.jpg
Localisation
Adresse
Hammerichsgade (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
commune de Copenhague
Flag of Denmark.svg Danemark
Coordonnées
Architecture
Type
Ouverture
Architecte
Équipements
Étoiles
Star full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svg
Niveaux
22Voir et modifier les données sur Wikidata
Chambres
260, dont 45 suites
Restaurants
2
Gestion
Gestionnaire
Rezidor Hotel Group (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Le Radisson Collection Royal Hotel[n 1], appelé à l'origine SAS Royal Hotel, est un hôtel de cinq étoiles avec 260 chambres situé dans la ville de Copenhague. Ouvert le , il fait lié depuis 1994 au groupe hôtelier Radisson une des filiales de Carlson. Il est entièrement dessiné par Arne Jacobsen dont c'est l'une des créations emblématiques.

Historique[modifier | modifier le code]

Chambre 606 par Arne Jacobsen, encore conservée dans l'état d'origine et toujours disponible à la réservation.

Alors que Arne Jacobsen vient de finir le bâtiment de la Banque nationale du Danemark dans sa ville natale, le projet d'un ensemble comprenant une agence de voyage, d'un terminal et d'un hôtel émane en 1956 lorsque la Scandinavian Airlines System demande au designer et architecte de concevoir un hôtel dans la capitale danoise[1],[2]. Situé face à la gare centrale et à côté du parc d'attractions Jardins de Tivoli, l'hôtel SAS Royal Hotel est conçu entièrement par Arne Jacobsen ; ce dernier exige de maitriser la totalité du projet, de la façade aux luminaires ou moquettes, jusqu'au plus petit détail[2]. Le chantier est terminé en quatre ans et le lieu ouvre en [3].

Quelques-uns des projets de meuble, comme les fauteuils dont la fauteuil Egg et le fauteuil Swan (en), sont regardés comme classiques du design[4]. L'hôtel a également des exemplaires de « Drop », de la « Série 3300 » ou encore du fauteuil « Gryden »[5].

Dans le rez-de-chaussée, il y a un lobby, un café et également un restaurant. Au premier étage 10 salles de réunion[3]. La tour de 22 étages a une façade Mur-rideau avec une enveloppe de verre et un squelette de béton armé. Elle était la première façade Mur-rideau au Danemark. Au 20e étage de la tour se trouve encore un restaurant, l’Alberto K. L'ensemble de l'établissement se doit d'être fonctionnel suivant les préceptes du designer et refléter « bien être » et « simplicité »[2]. Premier gratte-ciel de Copenhagen, le bâtiment est classé[3].

Depuis sa création, l'établissement porte plusieurs noms successifs tels « Royal Hotel » lors de son inauguration, aussi connu comme « SAS Royal Hotel[5] », « Radisson SAS Royal Hotel »[6] en 1994, « Radisson Blu Royal Hotel » en 2009, « Radisson Collection Royal Copenhagen » depuis [5] puis « Radisson Collection Royal Hotel » [n 2].

La suite 606 reste à l'état identique de sa création en 1960 par le designer danois. La suite 506 est refaite au milieu des années 2010 par Jaime Hayòn (es), en l'hommage à la suite historique[7]. Durant plusieurs décennies, l'hôtel devient vieillissant, comme endormi depuis sa création[2]. Au milieu des années 2010, il est entièrement rénové par le cabinet Space Copenhagen, toujours avec un design nordique, dans un mélange des pièces originales d'Arne Jacobsen et d'autres plus contemporaines[8] inspirées par les archives de l'établissement[3] ; malgré l'importance de la rénovation, de multiples éléments datant de l'ouverture de l'hôtel sont conservés à l'identique[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dénomination sur le site officiel en 2021.
  2. Ces noms ont principalement pour origine les différentes acquissions/fusions et changement de politique commerciale au cours des ans, particulièrement à partir des années 1990 : le terme d'origine « SAS » pour Scandinavian Airlines System, l'hôtel appartenant au début à SAS International Hotels, une filiale hôtelière majoritairement implantée dans les pays scandinaves, du SAS Group (en). SAS Hotel change de nom pour Rezidor ; Rezidor gère alors diverses marques dont Radisson. Par la suite le groupe Rezidor (en) devient peu à peu propriété de Carlson pour fonder temporairement Carlson Rezidor Hotel Group, à l'origine du Radisson Hotel Group. Acquissions, changement de structure, mais surtout fusions ainsi que changement de noms s'enchainent pour Carlson et ses filiales au cours des années. Les hôtels émanant de ces changements sont appelés « Radisson Blu » quelques années plus tard, dont le Royal Hotel qui sera rattaché plus tard à la marque « Radisson Collection » distinguant les établissements avec un intérêt architectural. Ce dernier reste propriété, le plus directement, de Radisson Hotel Group.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Royal Hotel de Copenhague », sur Marie Claire Maison (consulté le 14 janvier 2021)
  2. a b c et d Geneviève Brunet, « Radisson Blu Royal : leçon de retenue à Copenhague », sur thegoodlife.thegoodhub.com, (consulté le 14 janvier 2021)
  3. a b c d et e Guy-Claude Agboton, « Visite : A Copenhague, l’hôtel des chefs-d’œuvre de Jacobsen », sur ideat.thegoodhub.com, (consulté le 14 janvier 2021)
  4. Jean-Christophe Camuset, « The Pot : l’icône oubliée d’Arne Jacobsen fait son retour », sur ideat.thegoodhub.com, (consulté le 14 janvier 2021)
  5. a b et c (en) « Radisson Hotel Group Announces Radisson Collection Brand », sur hotelnewsresource.com
  6. (en) Edwin McDowell, « Radisson and SAS Form Hotel Pact », sur nytimes.com, (consulté le 14 janvier 2021)
  7. Marine Benoit, « Découvrez la suite 506 du SAS Royal Hotel de Copenhague », sur lemonde.fr, (consulté le 14 janvier 2021)
  8. Marina Hemonet, « Space Copenhagen redécore le Radisson Blu Royal Hotel d’Arne Jacobsen », sur admagazine.fr, (consulté le 14 janvier 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]