hotelF1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hôtel F1)

hotelF1
logo de HotelF1
illustration de HotelF1

Création 21 juin 1985
Dates clés 2008 : Formule 1 devient hotelF1
Forme juridique Marque commerciale de la société Accor[1]
Slogan #OnTheRoad (« En route »)
Siège social Évry
Drapeau de France France
Activité Hôtellerie
Société mère AccorVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web accorhotels.com/hotelf1

Hôtel F1, stylisée hotelF1, est une chaîne d'hôtels française une étoile du groupe Accor créée en 1985. Fin , hotelF1 compte 172 hôtels en France[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Création des hôtels Formule 1[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, un Français sur deux n'a jamais séjourné dans un hôtel. Jean-François Bourgois (directeur marketing de Novotel) et Jean-Claude Luttmann (directeur général catering d'Accor) développent le concept économique hôtelier Formule 1 avec l'objectif d'offrir la nuitée à moins de 100 francs. Le premier Formule 1 est inauguré à Évry en . Ses créateurs imaginent une série d'astuces pour rationaliser les coûts : distributeur automatique de chambres, sanitaires autonettoyants et collectifs, guide de préparation d'une chambre en 10 minutes, remplacement des clés par des codes. Le nom Formule 1 est choisi en rapport à l'univers de la route auquel l'enseigne est initialement rattachée[3],[4].

À son lancement, l'offre Formule 1 est plus avancée que celle de l'hôtellerie traditionnelle « de préfecture », avec lit propre, télévision dans la chambre, et insonorisation emprunté des méthodes de fabrication des ibis[5].

À partir de 1986, Accor définit les standards industriels de construction des hôtels Formule 1. Un hôtel Formule 1 doit coûter deux fois moins cher à construire qu'un hôtel ibis. Un hôtel Formule 1 est donc construit par blocs de 4 chambres en usine, puis assemblé en deux mois sur le chantier. La construction ne doit pas dépasser 55% du CA prévisionnel de l'établissement. dix-sept Formule 1 sont construits en 1987, trente en 1988. En 1989, Formule 1 ouvre ses deux premiers établissements à l'international, en Belgique[6]. Dès 1990, Accor ouvre un hôtel Formule 1 par semaine et accélère son développement à l'international[7]. Ses techniques de préfabrication sont récupérées par ibis dès la fin des années 1990[8], et son module préfabriqué de salle de bain repris par Suitehôtel dès son lancement en 2000[9].

Dès 1991, alors que la concurrence réagit face à l'innovation Formule 1, Accor lance les Formule 1 « bleus » avec douche et WC dans les chambres[7], qui préfigurent le lancement d'Etap'Hôtel en 1992[10]. Dans les années 1990, 65% des clients de l'enseigne sont en déplacement professionnel[3].

Consolidation et développement international[modifier | modifier le code]

En 1996, les marques Formule 1, ibis et Etap'Hôtel sont réunies au sein d’une structure unique baptisée Sphère International et détenue à 66 % par Accor[11].

En 1997, Formule 1 représente 39 % du parc hôtelier super-économique en France[12]. En 1998, le groupe Accor juge le développement des Formule 1 dans l'Hexagone proche de la maturité, et annonce une phase de développement internationale de l'enseigne[13]. En 2001, Formule 1 ouvre au Brésil son premier hôtel comptant 300 chambres et dont le format est emprunté aux chambres d'Etap'Hôtel[14].

En 2000, Accor oriente également le développement en France des Formule 1 vers les centres-villes[15]. À partir 2003, des connexions Wifi sont installées dans les hôtels Formule 1 avec une offre à 5 euros l'heure de connexion[16]. En 2005, Formule 1 lance le programme Managers Plurielles visant à promouvoir l'égalité homme-femme au sein de l'entreprise[17].

De sa création en 1985 à 2005, les hôtels Formule 1 ont accueilli un total de 100 millions de voyageurs[18]. À son arrivée à la tête d'Accor en 2006, Gilles Pélisson annonce un programme de rénovation pour la marque Formule 1[19]. En , Accor s'associe à Emaar Properties pour développer Formule 1 en Inde[20].

Depuis 2008 : hotelF1[modifier | modifier le code]

En , le groupe Accor change le nom de la marque Formule 1 pour « hotelF1 », et engage une modernisation complète de son parc hôtelier en France, avec une réception modernisée, des écrans plats et la climatisation en nouveauté. Une nouvelle chambre, la Duo, apparaît, et l'enseigne s'engage à équiper au moins 55 hôtels de panneaux solaires. La rénovation est prévue sur 2 ans[21],[22].

En , le groupe Accor cède les murs de 158 hotelF1, une stratégie de délestement de ses actifs fonciers dans laquelle le groupe loue maintenant à loyer variable les 158 établissements cédés qu'il continue de piloter[23]. En 2010, Accor accélère le développement d'hotelF1 au Brésil[24]. En 2011, l'enseigne est présente dans 10 villes brésiliennes[25].

En 2013, hotelF1 lance une application iPhone[26]. En , à l'occasion du festival Hellfest, hotelF1 lance une carte interactive en ligne qui retrace les 3 jours de l'évènement[27]. En , hotelF1 lance une campagne de road-trip immersive sur Instagram[28], puis le jeu vidéo collaboratif Road Bands pour smartphone en [29], un jeu conçu un mois plus tôt lors d'un game jam organisé par l'enseigne[30].

En 2012, grâce à une nouvelle procédure de classement des hôtels en France, les hotelF1, jusqu'alors non-classés, se voient attribuer une étoile[31]. En , hotelF1 lance les formules petit-déjeuner à volonté pour 2,99 euros[32]. En , Accor annonce la cession de 62 hôtels hotelF1, ainsi qu'un plan de rénovation de l'enseigne étalé sur 3 ans[33].

2018 : Repositionnement autour du « road trip »[modifier | modifier le code]

En , Accor dévoile la nouvelle marque hotelF1 avec des designs plus colorés, cinq types de chambres au choix, et des espaces d'accueil modernisés. Les parkings proposent de nouveaux services pour les clients et le voisinage : laverie, borne de recharge électrique pour voitures, accès aux camions-restaurants, borne de livraison de colis. Un mur de bons plans est installé dans les halls de réception, ainsi qu’une borne d'arcade proposant 100 jeux dont Road Bands, le jeu vidéo créé par l'enseigne. La rénovation de l’intégralité du parc est prévue sur deux ans. Cette opération vise à attirer une clientèle plus jeune et plus féminine[34],[35]. HotelF1 généralise également les accès wifi, et propose une application pour consulter en direct les disponibilités des salles d'eau des espaces communs[36].

En , hotelF1 lance le site French Trip qui propose de simuler sa propre traversée en voiture des lieux d'exception de l'arrière-pays français[37].

Identité visuelle (logotype)[modifier | modifier le code]

Implantation en France[modifier | modifier le code]

Chiffres-clés[modifier | modifier le code]

Fin , hotelF1 compte 172 hôtels (61 226 chambres) en France[2].

Croissance du parc hôtelier hotelF1[2]
Année Hôtels Chambres
2018 172 13 210
2017 170 12 975
2016 237 17 864
2015 237 (+ 8 Formule 1) 17 860 (+1 099 Formule 1)
2014 238 (+ 8 Formule 1) 17 906 (+ 930 Formule 1)
2013 238 (+ 10 Formule 1) 17 906 (+ 947 Formule 1)
2012 240 (+ 42 Formule 1) 18 037 (+ 3 039 Formule 1)
2011 243 (+ 85 Formule 1) 18 213 (+ 9 167 Formule 1)
2010 (Formule 1) 339 27 994
2009 (Formule 1) 351 28 627
2008 (Formule 1) 365 29 597
2007 (Formule 1) 371 29 286
2006 (Formule 1) 377 29 267
2005 (Formule 1) 377 29 187
2002[6] 368 27 497
1996[3] 416 29 525
1984 169

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. marque déposée le 21 juin 1985 sous le numéro 1313608 - consultation du registre de l'INPI le 22 janvier 2020
  2. a b et c « Chiffres clés », sur Accor.com
  3. a b et c Saranga Karen, « C'est comme ça, la vie en hôtel sans étoiles », sur Lexpress.fr,
  4. Jean-Christophe Lefevre, Histoire de l'hôtellerie : une approche économique, Publibook, , 409 p. (ISBN 978-2-7483-7015-7, lire en ligne)
  5. « Le low cost est-il compatible avec la qualité ? », sur Laposte.fr,
  6. a et b « Document de référence 2002 », sur Bnains.org,
  7. a et b Yves philoleau et Denise Barboteu-Hayotte, Le Marketing de combat : La Force de Savoir, le Pouvoir d'Agir, BoD - Books on Demand, (ISBN 978-2-8106-1978-8)
  8. « Ibis va ouvrir 50 hôtels en l'an 2000 », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  9. « Le client comme chez lui », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  10. « Etap Hotel », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  11. « Accor crée un pôle d'hôtellerie économique », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  12. « L'activité des chaînes hôtelières », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  13. « Les trois mousquetaires », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  14. « Transformer les calamités en opportunités », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  15. « L'hôtellerie économique en pleine expansion », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  16. « Wifi chez Accor », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  17. « De Formule 1 à HotelF1 », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  18. « Nos clients ont changé », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  19. « Gilles Pélisson met ses enseignes hôtelières en ordre de combat », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  20. « Accor prend la route des Indes », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  21. « Hôtel : Formule 1 devient hotelF1 », sur Tourmag.com,
  22. « Formule 1 nouvelle génération met le turbo », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  23. Anthony Bourdain, « Accor : vend les murs de 158 hôtels F1 en France », sur Boursier.com,
  24. (pt) João Sandrini, « Accor vai abrir 100 hotéis Formule 1 no Brasil com franquias », sur Abril.com.br,
  25. « Formule 1 gagne du terrain au Brésil », sur Lhotellerie-restauration.fr,
  26. « L'application hotelF1 disponible sur iPhone », sur iphonesoft.fr,
  27. Manon Lecomte, « Hôtel F1 vous fait vivre l’expérience Hellfest comme si vous y étiez ! », sur Iletaitunepub.fr,
  28. « Communiqué : hotelF1 lance le premier road trip musical sur Instagram », sur Tendancehotellerie.fr,
  29. « HotelF1 lance Road Bands, un jeu vidéo collaboratif », sur Ladn.eu,
  30. Emmanuel Forsans, « HotelF1 invite les développeurs à co-créer un jeu vidéo lors d'une game jam », sur Afjv.com,
  31. « Moins de 5.000 hôtels classés aux nouvelles normes, dont 1.000 pour Accor », sur 20minutes.fr,
  32. « Communiqué : hotelF1 révolutionne son offre de petit déjeuner », sur Tendancehotellerie.com,
  33. « AccorHotels veut redonner un coup de neuf à la chaîne hotelF1 », sur Bfmtv.com,
  34. « Communiqué : hotelF1 réinvente l’hôtellerie très économique », sur Tendancehotellerie.fr,
  35. Nicolas Brouste, « hotelF1 remodèle son offre pour séduire les femmes et les jeunes », sur Voyages-d-affaires.com,
  36. Floriane Salgues, « Quelles sont les ambitions marketing européennes d'AccorHotels? », sur E-marketing.fr,
  37. « La marque hotelF1 trace sa route », sur Lhotellerie-restauration.fr,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Jallat, « Histoire d’une innovation de service réussie - le lancement de Formule 1, », Décisions Marketing,‎ , p.31-35
  • Karim Soleilhavoup, « hotelF1 réinvente l’hôtellerie low-cost », Espaces 282,‎

Lien externe[modifier | modifier le code]