Hôtel à insectes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
« Hôtel à insectes ». Une structure-nichoir, d'intérêt écologique, pédagogique et naturaliste.

L'hôtel à insectes est un dispositif qui facilite la survie hivernale, d'insectes et d'arachnides qui sont souhaités dans des écosystèmes où la pollinisation et la biodiversité sont recherchées, à l'exemple du jardin potager, du verger, de la construction haute qualité environnementale (HQE). L'été, il sert de support de ponte à des espèces comme les abeilles maçonnes.

Efficacité[modifier | modifier le code]

S'ils ne servent pas toujours à attirer l'espèce souhaitée, ces abris sont rarement inoccupés[1]. Leur efficacité dépend aussi bien de la localisation que des matériaux ou de la méthode de construction[évasif].

Modules types[modifier | modifier le code]

Abri naturel pour insectes

Dispositifs à prévoir pour attirer les espèces suivantes :

  • chrysopes : des morceaux de cagettes cassées, brande de bruyère et quelques branchages[2] ou bien une boîte rouge remplie de fibres d'emballage et de paille, avec quelques ouvertures en fente.
  • bourdons : une boîte avec un trou de 1 cm de diamètre et une planchette d'envol[2].
  • abeilles et guêpes solitaires
    • megachile : une natte de roseau.
    • osmies : du bois sec avec des trous[2].
    • autres : des briques creuses remplies d'un mélange de glaise et de paille[2].
  • diptères divers, notamment les syrphes : des tiges à moelle (ronce, rosier, framboisier, sureau, buddleja, renouée, fenouil, bambou, osmanthus, etc...).
  • forficules (perce-oreille) : un pot de fleurs retourné, rempli de foin[2] ou de fibres de bois.
  • carabes : mousse, branches en décomposition et écorces[2] ou des morceaux de branches.
  • coccinelles : planchettes séparées par des ardoises[2]
  • papillons : planche percée de fentes sur une largeur de 1 cm[2]
  • insectes xylophages : morceau de bois en début de décomposition[2]

Chrysopes, coccinelles et carabes apprécient aussi les pommes de pin retenues par un grillage[2].

Formes[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Orientation[modifier | modifier le code]

De préférence, l'hôtel doit être orienté vers le soleil, dos au vent. Une orientation plein sud ou sud-est est souhaitable.

Entretien[modifier | modifier le code]

L'entretien varie en fonction des matériaux. Ainsi, la paille est à renouveler tous les 2 ans, les pommes de pin tous les 5 à 6 ans, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. V. Albouy. Nichoirs et abris à insectes, quelle efficacité ? dans Insectes N° 150, 2008 Texte complet
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Aménager les chambres d'un hôtel à insectes sur le site de Rustica, consulté le 26 septembre 2016

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]