Hôtel-Dieu Saint-Jacques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel-Dieu Saint-Jacques
Image dans Infobox.
Vue de l'Hôtel-Dieu en soirée depuis la rive droite de la Garonne.
Présentation
Partie de
Destination initiale
Destination actuelle
Centre administratif du CHU de Toulouse
Style
Construction
XIIe, XVIIe et XVIIIe siècles
Patrimonialité
Logo monument historique Inscrit MH (1986, vestiges, pharmacie)
Logo monument historique Classé MH (1988, Hôtel-Dieu)
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial
Identifiant
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Toulouse
voir sur la carte de Toulouse
Red pog.svg

L'Hôtel-Dieu Saint-Jacques est un ancien établissement hospitalier de Toulouse situé 2 rue Charles-Viguerie. Déjà en fonction dès le XIIe siècle sur la rive gauche de la Garonne, il devient le plus grand hôpital toulousain à la suite de ses nombreux agrandissements aux XVIIe et XVIIIe siècles.

L'édifice est inscrit puis classé Monument historique en 1986 et 1988, à l'instar de la basilique Saint-Sernin il est également inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France depuis 1998.

Les derniers malades quittent les bâtiments en 1987. L'Hôtel-Dieu héberge aujourd'hui le centre administratif du CHU de Toulouse, ainsi que l’Institut européen de Télémédecine, le centre européen de recherche sur la peau et les épithéliums de revêtement ainsi qu'un musée d’histoire de la médecine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une partie de l'édifice (vestiges du vieux pont, pharmacie, chapelle des Sœurs) est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du tandis que le bâtiment principal est classé le [1].

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Architecture[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Services[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]