Hôpital de l'Enfant-Jésus (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hôpital de l'Enfant-Jésus.

Hôpital de l'Enfant-Jésus
Image illustrative de l’article Hôpital de l'Enfant-Jésus (Québec)
Vue de l’hôpital
Présentation
Coordonnées 46° 50′ 16″ nord, 71° 13′ 35″ ouest
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Québec
Adresse 1401, 18e rue
Fondation
Site web https://www.chudequebec.ca/centre-hospitaliers/hopital-de-l-enfant-jesus.aspx
Affiliation Centre hospitalier universitaire de Québec
Services
Spécialité(s) Traumatologie, hématologie, grands brûlés, neurologie

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Géolocalisation sur la carte : Québec (ville)/Québec

L'Hôpital de l'Enfant-Jésus est un hôpital situé dans le quartier Maizerets, dans l'arrondissement La Cité-Limoilou, à Québec.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'hôpital est fondé le 31 janvier 1923 par la docteure Irma LeVasseur et ses collègues René Fortier, pédiatre, et Édouard Samson, orthopédiste[1],[2]. L'objectif visé par LeVasseur est la création d'un premier hôpital pédiatrique géré par des laïcs à Québec. L'hôpital reçoit son premier patient, Lucien côté, au 55 Grande Allée (maison Joseph-Sheyhn)[2]. En mai 1923, la corporation est créée et un bureau médical est institué. L'archidiocèse de Québec permet à la corporation d'obtenir les services des Sœurs Dominicaines de l'Enfant-Jésus. Une école des infirmières est également mise sur pied, laquelle s'affilie à l'Université Laval en 1928, puis au Cégep Limoilou en 1968.

En octobre 1923, l'hôpital déménage dans l'ouest du quartier Saint-Sauveur, près du cimetière Saint-Charles. Le , il s'installe définitivement dans l'ancien juvénat des Frères des Écoles chrétiennes, au 395, chemin de la Canardière. Il possède initialement 125 lits. Vers 1930, l'hôpital commence à offrir des soins spécialisés dans des domaines autres que la pédiatrie. En 1946, la corporation cède la propriété aux Sœurs Dominicaines[3]. En 1949, l'aile du Sacré-Cœur est inaugurée, portant le nombre de lits à 525 lits. Dans la deuxième moitié du XXe siècle, l'hôpital multiplie les nouveaux services médicaux et se surspécialise en neurologie et en traumatologie.

Le , l'hôpital est administrativement fusionné avec l'hôpital du Saint-Sacrement pour former le Centre hospitalier affilié universitaire de Québec (CHA). Le CHA se fusionne à son tour au Centre hospitalier universitaire de Québec le .

Le , la construction du Nouveau complexe hospitalier (NCH) est annoncée[4]. À terme, le projet regroupera sur le même site l'Hôtel-Dieu de Québec, dont la fermeture est discutée depuis 2013, à l'hôpital de l'Enfant-Jésus. Les travaux de la phase 1 débutent en juin 2017[5]. Le projet dans sa totalité pourrait être achevé au milieu des années 2020.

Références[modifier | modifier le code]

  1. banq.qc.ca
  2. a et b Monique Duval, « L'hôpital de l'Enfant-Jésus a 50 ans », Le Soleil,‎ , p. 48 (lire en ligne)
  3. cieq.ca
  4. Projet du nouveau complexe hospitalier
  5. Le chantier du mégahôpital lancé à l’Enfant-Jésus

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]