Hôpital de Purpan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hôpital de Purpan
Image illustrative de l’article Hôpital de Purpan
Le jour de l'inauguration officielle, en février 1940.
Présentation
Coordonnées 43° 36′ 36″ nord, 1° 24′ 00″ est
Pays Drapeau de la France France
Ville Toulouse
Adresse Place du Docteur Baylac TSA 40031 31059 Toulouse Cedex 9
Site web http://www.chu-toulouse.fr/-hopital-purpan-

Géolocalisation sur la carte : Midi-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Midi-Pyrénées)
Géolocalisation sur la carte : Toulouse/Midi-Pyrénées
Vue aérienne de l'hôpital et de ses annexes, en février 1940.
Façade du bâtiment à l'entrée, de nos jours.
Le Professeur Auguste Guilhem, médecin chef honoraire des Hospices de Toulouse.
Le Docteur Joseph Baylac (1872-1935), administrateur des Hospices de Toulouse durant les années 1920, donne son nom à la place -et l'adresse- de l'entrée de l'Hôpital Purpan.
Le Professeur Joseph Baylac en 1935.
Le Professeur Louis Lareng, créateur des SAMU de France entre 1967 et 1968.

L’hôpital de Purpan est un établissement public de santé situé en France à Toulouse Haute-Garonne quartier de Purpan. Il fait partie du centre hospitalier universitaire de Toulouse.

Le site de Purpan regroupe plusieurs hôpitaux : Purpan, hôpital Pierre-Paul Riquet[1], Hôpital des Enfants[2], Hôpital Paule de Viguier[3], Nouvel Hôpital de Psychiatrie[4], Garonne / Villa Ancely[5]- et Casselardit (Casselardit - Junod[6],[7]).

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est pour remplacer l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques jugé trop petit et vétuste que fut décidé la création d'un nouvel hôpital suburbain en 1905 et ce n'est que le 25 septembre 1911 que fut posée la première pierre en présence de Jean Cruppi. Plusieurs pavillons sont construits, puis réquisitionnés pour le service de santé pendant la Première Guerre mondiale.

À la sortie de la guerre, les travaux reprirent et l'inauguration officielle eut lieu pendant la Seconde Guerre mondiale alors qu'il était réquisitionné par les autorités militaires françaises le 17 mars 1940[8].

En 2009 débute la construction en interne de l’hôpital Pierre-Paul Riquet[9],[10], qui a ouvert ses portes le 07 avril 2014[11].

Deux bâtiments compléteront cet ensemble : Un bâtiment de psychiatrie qui a ouvert en fin d'année 2014 et l'ouverture d'un bâtiment des Urgences Réanimation Médecines ouvert en février 2015[12],[13].

Ce nouvel hôpital Pierre-Paul Riquet a été l’un des plus importants chantiers hospitaliers en France de ces dernières années : il totalise une superficie de 85 000 m2 et dispose d’une capacité de 600 lits et places[1].

Accès[modifier | modifier le code]

Ce site est desservi par la ligne T1 et par la ligne T2 du tramway : Station Purpan.

Services[modifier | modifier le code]

Il regroupe de très nombreux pôles médicaux et chirurgicaux[14] :

  • pôle “anesthésie - réanimation” ;
  • pôle “cardiovasculaire et métabolique” ;
  • pôle “céphalique” ;
  • pôle “digestif” ;
  • pôle “enfants” ;
  • pôle “femme, mère, couple” ;
  • pôle “gériatrie - gérontologie” ;
  • pôle “institut locomoteur” ;
  • pôle “médecine d’urgences” ;
  • pôle “neurosciences” ;
  • pôle “odontologie” ;
  • pôle “psychiatrie” ;
  • pôle “spécialités médicales” ;
  • pôle “urologie - néphrologie - dialyse - transplantations - brûlés - chirurgie plastique - explorations fonctionnelles et physiologiques” ;
  • pôle “voies respiratoires”.

Médecine[modifier | modifier le code]

  • Médecine de la reproduction
  • Médecine interne
  • Médecine interne, pavillon Dieulafoy, 3e étage
  • Médecine interne et immunopathologie
  • Médecine nucléaire
  • O.R.L. et oto-neurologie
  • Obstétrique
  • Ophtalmologie
  • Maladies infectieuses et tropicales
  • Maladies professionnelles et environnementales
  • Rhumatologie
  • Gynécologie
  • Gastro-entérologie - hépatologie
  • Hématologie
  • Neurologie générale et maladies inflammatoires du système nerveux
  • Neurologie vasculaire, pathologie neuro-dégénérative et explorations fonctionnelles du système nerveux
  • Neuroradiologie diagnostique et thérapeutique

Laboratoires[modifier | modifier le code]

  • Bactériologie, virologie, hygiène
  • Biochimie
  • Biologie cellulaire et cytologie
  • Virologie
  • Génétique médicale
  • Hématologie
  • Parasitologie - mycologie médicale
  • Pharmacocinétique et toxicologie clinique
  • Pharmacologie clinique
  • Centre antipoison et de toxicovigilance
  • Épidémiologie

Chirurgie[modifier | modifier le code]

  • Chirurgie générale et digestive, unité Garonne
  • Chirurgie générale et digestive, unité Pyrénées
  • Chirurgie maxillo-faciale et plastique de la face
  • Chirurgie orthopédique et traumatologique
  • Neurochirurgie

Anesthésie[modifier | modifier le code]

  • Anatomie et cytologie pathologique
  • Anesthésie et réanimation polyvalente (adultes)

Urgences[modifier | modifier le code]

  • SAMU - SMUR
  • Urgences - service d'accueil
  • Urgences psychiatriques
  • Radiologie et imagerie médicale

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Hôpital Pierre-Paul Riquet », sur Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse (consulté le 13 mai 2017)
  2. « Hôpital des Enfants », sur Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse (consulté le 13 mai 2017)
  3. « Hôpital Paule de Viguier », sur Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse (consulté le 13 mai 2017)
  4. « Hôpital de Psychiatrie », sur Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse (consulté le 13 mai 2017)
  5. « Hôpital Garonne - Villa Ancely », sur Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse (consulté le 13 mai 2017)
  6. « http://www.chu-toulouse.fr/-casselardit-junod- »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  7. « Gérontologie clinique et médecine interne », sur Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse (consulté le 13 mai 2017)
  8. « Histoire de l'hôpital Purpan », sur Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse (consulté le 13 mai 2017)
  9. « Hôpital Pierre-Paul Riquet : les spécialités par pôle », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  10. « Hôpital Pierre-Paul Riquet : le chantier de tous les records », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  11. « Ouverture de l'hôpital Pierre-Paul Riquet », sur Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse (consulté le 13 mai 2017)
  12. « Visite au cœur du nouvel hôpital Purpan à 500 millions d'euros », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  13. « Hôpitaux de Toulouse : le nouveau Purpan ouvre ses portes dans dix jours », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  14. FHF, « Annuaire etablissement hopital purpan toulouse,920 », sur hopital.fr - Fédération Hospitalière de France (consulté le 13 mai 2017)