Hôpital d'instruction des armées Sainte-Anne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Centre hospitalier Sainte-Anne.

Hôpital d'Instruction des Armées Sainte Anne
image illustrative de l’article Hôpital d'instruction des armées Sainte-Anne
image illustrative de l’article Hôpital d'instruction des armées Sainte-Anne
Vue de l’hôpital
Présentation
Coordonnées 43° 08′ 02″ nord, 5° 55′ 47″ est
Pays France
Ville Toulon
Adresse 2 boulevard Sainte Anne 83000 Toulon
Fondation 1910 (Nouvel hôpital 2008)
Site web www.sainteanne.orgVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisation
Type Public
Affiliation Service de Santé des Armées
Services
Service d’urgences Oui, Trauma center niveau 1
Nombre de lits 400

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)

Géolocalisation sur la carte : Var

(Voir situation sur carte : Var)
Géolocalisation sur la carte : Toulon/Var/France

L'hôpital d'Instruction des Armées (HIA) Sainte-Anne à Toulon, situé boulevard Sainte-Anne sur les pentes du bas-Faron, est un établissement hospitalier dépendant du ministère des Armées[1] (Service de Santé des Armées), accueillant tous les assurés sociaux civils ou militaires.

Missions[modifier | modifier le code]

Hôpital de service public[modifier | modifier le code]

L'hôpital d'instruction des armées Sainte-Anne assure un concours au service public hospitalier et accueille tous les assurés sociaux, civils ou militaires[2].

C'est un établissement médico-chirurgical de près de 400 lits comportant l'ensemble des disciplines médico-chirurgicales et techniques, à l'exception de la gynécologie-obstétrique, la pédiatrie, la radiothérapie, la chirurgie cardiaque[1]. Il dispose notamment de disciplines de référence au plan du territoire de santé local : neurochirurgie, centre de traitement des brûlés, chirurgie thoracique, oncodermatologie, médecine hyperbare, radiologie interventionnelle, médecine des voyages, centre de traitement des blessés radio-contaminés, centre d'expertise du personnel navigant de l'aéronautique[3].

Salle d'Accueil des Urgences Vitales (Trauma Center HIA Sainte Anne)

Par ailleurs, il est référencé Trauma Center de niveau 1 par l'ORU-PACA (comme les CHU Nord et Timone de l'Assistance publique - Hôpitaux de Marseille et le CHU de Nice uniquement), et constitue donc le centre de référence dans le Var pour la prise en charge des traumatisés sévères (accidents graves de la circulation, chutes, blessures par armes, etc.)[4]. C’est un des deux seuls hôpitaux militaires dans ce cas avec l'Hôpital d'instruction des armées Percy de Clamart.

Hôpital militaire[modifier | modifier le code]

L'HIA Sainte Anne participe pleinement à la mission prioritaire du Service de Santé des Armées dont il dépend: le soutien médical des forces armées. Ses personnels sont ainsi déployés régulièrement pendant plusieurs semaines ou mois en opérations extérieures, notamment en armant les antennes chirurgicales ou les groupements médicochirurgicaux à l'étranger.

En métropole, l'HIA assure également une activité d’expertise au profit des nombreux militaires de l'aire toulonnaise (consultations de spécialistes pour aptitude médicomilitaire). Le personnel militaire dispose par ailleurs d’un accueil prioritaire aux soins.

Enfin, l’activité médicochirurgicale importante, notamment de traumatologie engendrée par son Trauma center de niveau 1, est un atout indispensable pour le maintien à niveau de ses personnels pour la préparation opérationnelle.

Activité d'enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

Comme tous les Hôpitaux d'Instruction des Armées, il a une vocation de formation. Ses services cliniques sont ainsi accrédités pour accueillir des internes, des praticiens en formation et des étudiants hospitaliers, en conformité avec les recommandations universitaires.

Il participe également à des activités de recherche clinique dans de nombreux domaines, notamment en traumatologie, réanimation, cancérologie, etc.

Historique[modifier | modifier le code]

Hôpital maritime Sainte Anne de Toulon au début du 20e siècle

Cet établissement, ancien hôpital de la Marine, avait initialement été mis en service en 1910[5]. En 1966, l'hôpital maritime devient l'Hôpital d'Instruction des Armées (HIA) Sainte-Anne[5].

Cet HIA a fait l'objet d'une reconstruction de 2002 à 2007 sur le site de l’ancienne école du personnel paramédical des armées (EPPA), face à l’ancien hôpital de l’autre côté du boulevard Sainte Anne[5]. Le nouvel hôpital, conçu par l’architecte urbaniste français Aymeric Zublena (auteur du Stade de France, HEGP, etc.), a été mis en service en 2008[6].

Les pavillons de l’ancien hôpital accueillent désormais en partie les locaux de l'école du personnel paramédical des armées qui forme les infirmiers des Forces armées jusqu’à son déménagement définitif prochain à Lyon, la Direction Régionale du Service de Santé des Armées, plusieurs centres d’expertises et d'autres organismes administratifs dépendant du Service de Santé des Armées.

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b HIA Saint-Anne à Toulon sur defense.gouv.fr
  2. Missions sur sainteanne.org
  3. Hôpital d'instruction des armées Sainte-Anne, Toulon sur lepoint.fr
  4. « ORU-PACA Groupe Régional Traumatisés sévères » (consulté le 25 mai 2018)
  5. a, b et c Histoire sur sainteanne.org
  6. Construction sur sainteanne.org
  7. « La Croix de la Valeur Militaire pour plusieurs Centres médicaux des armées » (consulté le 25 mai 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]