Hólmfríður Magnúsdóttir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hólmfríður Magnúsdóttir
Image illustrative de l’article Hólmfríður Magnúsdóttir
Hólmfríður Magnúsdóttir avec la sélection islandaise en .
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Islande UMF Selfoss (en)
Numéro 26
Biographie
Nationalité Drapeau : Islande Islandaise
Naissance (36 ans)
Reykjavik (Islande)
Taille 1,71 m (5 7)
Poste Milieu offensif
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2000-2004Drapeau : Islande KR Reykjavik
2005Drapeau : Islande ÍB Vestmannaeyja
2006Drapeau : Islande KR Reykjavik
2006-2007Drapeau : Danemark Fortuna Hjørring
2007-2008Drapeau : Islande KR Reykjavik
2009Drapeau : Suède Kristianstads DFF
2010-2011Drapeau : États-Unis Philadelphia Independence
2011Drapeau : Islande Valur Reykjavik
2012-2016Drapeau : Norvège Avaldsnes IL
2017Drapeau : Islande KR Reykjavik
2019-2020Drapeau : Islande UMF Selfoss
2020Drapeau : Norvège Avaldsnes IL
2021-Drapeau : Islande UMF Selfoss
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000Drapeau : Islande Islande -17 ans 004 0(1)
2001-2002Drapeau : Islande Islande -19 ans 008 0(1)
2002-2006Drapeau : Islande Islande -21 ans 014 0(3)
2003-2020Drapeau : Islande Islande 113 (37)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 31 juillet 2021

Hólmfríður Magnúsdóttir, née le à Reykjavik, est une footballeuse islandaise. Elle joue comme milieu latéral gauche ou comme milieu offensif. Elle fait partie de l'équipe d'Islande féminine de football de 2003 à 2020 et représente son pays aux éditions de 2009, de 2013 et de 2017 du championnat d'Europe féminin de football.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Lors du repêchage international de 2009 de la Women's Professional Soccer, Hólmfríður est la cinquième joueuse sélectionnée par l'Independence de Philadelphie, une des deux équipes d'expansion qui rejoignent alors la Women's Professional Soccer. Elle est souvent utilisée comme arrière gauche par l'entraîneur Paul Riley (en)[1]. Elle joue à 31 reprises en deux saisons avec l'Independence et inscrit quatre buts.

Au cours de sa seconde saison, c'est-à-dire celle de 2011, Hólmfríður subit une blessure et retourne en Islande. En 2012, elle est rappelée par l'Independance de Philadelphie[2], mais la ligue est abolie avant le début de la saison. Ainsi, Hólmfríður accepte plutôt un contrat avec le club norvégien d'Avaldsnes IL[3]. Alors qu'elle est avec l'Avaldsnes, elle est harcelée sexuellement par son entraîneur Tom Nordlie (en)[4],[5], ce qui mène à son licenciement[6],[7],[8],[9].

En novembre 2016, Hólmfríður rejoint le club de ville natale, Knattspyrnufélag Reykjavíkur (en) (KR)[10].

Hólmfríður ne participe pas à la saison de 2018 du championnat d'Islande féminin de football à cause d'une grossesse. En avril 2019, elle signe avec le club de Selfoss (en) dans le championnat d'Islande féminin de football[11] et commence à s'entraîner cinq jours avant le début de la saison de 2019[12]. Le , Hólmfríður marque un but lors d'une victoire 2 contre 1 face au KR, lors de la finale de la Coupe d'Islande, qui donne au club son premier trophée important.

En septembre 2020, Hólmfríður retourne en Norvège et signe à nouveau avec l'Avaldsnes IL[13]. Elle termine la saison avec ce club en ayant marqué un but en quatre parties, avant de retourner avec le club de Selfoss en décembre 2020[14]. Le , elle participe à une partie de la Coupe de la Ligue islandaise.

Le , Hólmfríður annonce sa retraite du football[15],[16]. Un mois plus tard, elle change d'avis et décide de retourner jouer à Selfoss[17].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Hólmfríður commence sa carrière internationale senior pour l'Islande lors d'un match amical contre les États-Unis le .

Lors des qualifications pour le championnat d'Europe 2009, Hólmfríður marque en faveur de l'Islande face à l'Irlande dans la première minute de la partie disputée à Dublin[18]. Lors du tournoi final, elle prend part aux trois matchs de phase de groupe alors que l'Islande se voit éliminée dès le premier tour.

L'entraîneur de l'équipe nationale, Siggi Eyjólfsson (en), sélectionne Hólmfríður avec l'équipe islandaise pour le championnat d'Europe 2013[19]. Encore une fois, elle participe aux trois matchs de groupe, mais reçoit deux cartons jaunes, et se voit suspendue lors de la défaite de l'Islande en quart de finales face à la Suède.

En octobre 2020, Hólmfríður est sélectionnée avec l'équipe nationale pour la première fois en trois ans, afin de remplacer Dagný Brynjarsdóttir qui s'est blessée[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jeff Kassouf, « Young talent flourishes in WPS », Sports Illustrated,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Frida returns », Phillysoccernews.com,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  3. Albert Sigurdsson, « Norway: Magnusdottir and Bjarnadottir sign with Avaldsnes », Wsoccernews.com,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  4. (no) « Økning i varsler, men store mørketall », Josimar,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (no) Lars Johnsen, « Tom Nordlie får fortsette som ekspert i NRK », Josimar,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (is) « Þjálfarinn var ógeðslegur », Morgunblaðið,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (no) Cathrine Oftedahl, Gisle Jørgensen et Syed Ali Shahbaz Akhtar, « Fotballspiller meldte fra om seksuell trakassering – trener mistet jobben », NRK,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. (is) Eiríkur Stefán Ásgeirsson, « Hólmfríður var áreitt í Noregi: Þjálfarinn sagðist vera heima með hann beinstífan », Vísir.is,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. (is) Freyr Gígja Gunnarsson, « Sömdu við þjálfara Hólmfríðar um að þegja », RÚV,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. (is) Henry Birgir Gunnarsson, « Hólmfríður semur við KR », Vísir.is,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (is) Anton Ingi Leifsson, « Hólmfríður í Selfoss », Vísir.is,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. (is) Ingvi Þór Sæmundsson, « Hólmfríður: Þetta er besti titilinn », Vísir.is,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. (is) Gunnar Birgisson, « Hólmfríður aftur í atvinnumennsku », RÚV,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. (is) Magnús Már Einarsson, « Hólmfríður aftur í Selfoss (Staðfest) », Fótbolti.net,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. (is) Runólfur Trausti Þórhallsson, « Hólmfríður Magnúsdóttir leggur skóna á hilluna », Vísir.is,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. (is) Brynjar Ingi Erluson, « Hólmfríður Magnúsdóttir leggur skóna á hilluna », Fótbolti.net,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. (is) Ingvi Þór Sæmundsson, « Hólmfríður hætt við að hætta og spilar með Selfossi í sumar », Vísir.is,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. « Hólmfrídur Magnúsdóttir » [archive du ], sur UEFA.com, UEFA (consulté le )
  19. Stefán Stefánsson, « Familiar squad for Iceland », sur uefa.com, UEFA, (consulté le )
  20. (is) Orri Freyr Rúnarsson, « Hólmfríður kölluð inn í landsliði í stað Dagnýjar », RÚV,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]