Hétérarchie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'hétérarchie (du grec heteros (autre) et Arckhein (commander), signifiant ainsi à l’origine « commandement par les autres »[1]). est un système d'organisation qui se distingue de la hiérarchie parce qu'il favorise l'interrelation et la coopération entre les membres plutôt qu'une structure ascendante. Les structures sociales à l'intérieur du système se chevauchent et s'entrecroisent ; les liens entre les membres sont multiples et l'ascendance est affaiblie par cette multiplicité de liens. Pour Serge Moscovici, « l’hétérarchie suppose en somme une organisation décentrée, transformable par ceux qui en sont les acteurs, prête à se modeler au gré de ses auteurs, toujours destinée à sauvegarder un certain degré de liberté et d’initiative par l’appui qu’elle donne à toutes les fractions qui la composent[2]. »

Cette notion introduite par Warren McCulloch en 1945[3],[1] a été utilisée par Wilson en 1988 pour décrire les mécanismes de communication dans une colonie de fourmis.

La définition varie en fonction des disciplines : dans les sciences sociales, l'hétérarchie est une structure organisationnelle sous la forme d'un réseau de coopération sans subordination, où chaque élément partage la même position "horizontale" de pouvoir et d’autorité : en théorie chaque acteur joue un rôle égal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Damien Trentesaux. Pilotage hétérarchique des systèmes de production. Automatique / Robotique. Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambresis, 2002. <tel-00536486>
  2. Serge Moscovici, « Nos sociétés biuniques », Communications, no 91,‎ , p. 93–112 (ISSN 0588-8018, DOI 10.3917/commu.091.0093, lire en ligne)
  3. McCulloch (1945), A heterarchy of values determined by the topology of nervous nets, Bulletin of Mathematical Biophysics 7, p. 89-93

Liens externes[modifier | modifier le code]