Hérôon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’archéologie image illustrant la Grèce antique
Cet article est une ébauche concernant l’archéologie et la Grèce antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un hérôon (au pluriel Heroa, en grec ancien ἡρῷον) est, en Grèce antique, un édifice dédié à un héros, une héroïne, un dieu ou une déesse.

Histoire[modifier | modifier le code]

En Grèce antique, dans la culture gréco-romaine ainsi qu’en Grèce romaine, le hérôon était construit au-dessus de la tombe ou du cénotaphe du fondateur de la cité. Il était consacré à la commémoration ou au culte rendu à ce fondateur dit aussi œciste. Dans les Caractères, Théophraste explique, dépeint la superstition[1] par une personne qui construit un petit sanctuaire après avoir reconnu un signe divin de la part de Sabazios, dont le serpent est un des attributs.

Liste de cités ayant disposé d'un hérôon[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le mot grec deisdemonia, traduit par superstitieux, a un sens plus clair, se rapprochant du Toc selon Lacan

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]