Hémopéritoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un hémopéritoine est un épanchement de sang dans la cavité péritonéale. Il survient en cas de rupture d'un viscère ou d'un vaisseau sanguin contenu dans cette cavité ou contigu à sa paroi. En général secondaire à un traumatisme, il menace le pronostic vital immédiat. Évoqué d'après l'examen clinique, il peut être confirmé en imagerie, le plus souvent par échographie ou scanner. Le traitement nécessite en principe des mesures de réanimation et une intervention chirurgicale dans les plus brefs délais.

Un faible hémopéritoine est fréquent lors d'une dialyse péritonéale, le plus souvent de résolution spontanée[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Luigi Catizone, Guide de la dialyse, Springer Science & Business Media, (ISBN 2287596763 et 9782287596766, lire en ligne), p. 174