Hémiparésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une hémiparésie est un terme médical utilisé pour désigner une parésie du côté droit ou gauche du corps, le plus souvent dans le contexte d'une affection neurologique[1].

Définitions[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un handicap moteur souvent dû à un accident vasculaire cérébral lors de la grossesse ou durant l'enfance, entrainant la paralysie partielle d'un hémicorps et plus ou moins accentué sur certains membres (bras en retrait, jambe boutante).

L'hémiparésie peut être associée à des troubles de l'apprentissage, visuels, du langage, à de l’épilepsie, chaque personne est atteinte différemment.

L'hémiparésie atteint environ 1 enfant sur 1 000[2].

À la différence de l'hémiplégie, la paralysie n'est pas totale et le patient peut donc mobiliser son hémicorps mais avec une force musculaire inférieure à la normale[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]