Héloïse Colin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Héloïse Suzanne Colin
Alexandre Colin - Héloïse Colin dessinant dans la campagne nîmoise - P2582 - Musée Carnavalet.jpg
Alexandre Colin, Héloïse Colin dessinant dans la campagne nîmoise, 1836 (Paris, musée Carnavalet
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père
Mère
Marie-Josèphe Juhel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Enfants

Suzanne Héloïse Colin, plus connue sous le nom d'Héloïse Leloir, née le à Paris[1] et morte le dans le 6e arrondissement de Paris[2], est une artiste-peintre française et une illustratrice de mode du Second Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Héloïse Colin est la fille du peintre Alexandre Colin et de son épouse Marie-Josèphe Juhel, elle même peintre décédée à Nîmes en 1837 et qui repose au cimetière Saint-Baudile sous un gisant sculpté par son beau-frère Colin. Elle épouse à Paris le le peintre Auguste Leloir dont elle a deux enfants : l'illustrateur Maurice Leloir, et le peintre Alexandre-Louis Leloir[3].

Héloïse expose ses premiers dessins au Salon de 1835. Elle réalise essentiellement des aquarelles et se fait connaître par des portraits de petites dimensions. Héloïse est, avec ses deux sœurs Adèle Anaïs épouse du peintre Gabriel Toudouze et Laure Noël, parmi les plus grandes illustratrices de la mode parisienne du milieu du XIXe siècle.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris, fichier de l'état-civil reconstitué.
  2. Archives de Paris, état-civil numérisé du 6e arrondissement, acte de décès No2412 de l'année 1873. L'artiste peintre meurt au domicile conjugal situé 8 rue de Furstemberg.
  3. (en) « Héloïse Colin », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit Accès payant, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :