Héliotropine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un composé chimique
Cet article est une ébauche concernant un composé chimique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Héliotropine
Héliotropine
Identification
Nom UICPA 1,3-benzodioxole-5-carbaldéhyde
Synonymes

Piperonal

No CAS 120-57-0
No EINECS 204-409-7
FEMA 2911
Propriétés chimiques
Formule brute C8H6O3  [Isomères]
Masse molaire[1] 150,1314 ± 0,0077 g/mol
C 64 %, H 4,03 %, O 31,97 %,
Propriétés physiques
fusion 35 à 37 °C[2]
ébullition 263 à 264 °C[2]
Solubilité 3,5 % dans l'eau,
miscible dans l'éthanol,
le propylène glycol et les huiles[2].
methanol: 0,1 g·mL-1
Point d’éclair 113 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC
Irritant
Xi



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'héliotropine ou pipéronale est un composé organique de formule brute C8H6O3

C'est un composé aromatique aldéhydique de synthèse qui a été découvert en 1869 par les chimistes Fittig et Mielk. Son odeur vanillée est analogue à celle de l’héliotrope contenue dans l’essence de sassafras.

L'héliotropine est une molécule très utilisée en parfumerie, on la trouve dans l’« Heure Bleue » de Guerlain (1912) et « Gucci, Eau de Parfum » de Gucci (2002)[3].

L'héliotropine est Fema GRAS (nombre FEMA 3101) et rentre dans la composition des arômes alimentaires.

Elle est obtenue par oxydation du pyrocatéchol ou du safrole.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b et c SRC PhysProp Database
  3. [PDF] JP HALUK (2005) Les arbres à parfums. Bulletin de l'Académie Lorraine des Sciences 2005, 44 (1-4).