Hélène Vainqueur-Christophe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christophe et Vainqueur.

Hélène Vainqueur-Christophe
Illustration.
Fonctions
Députée de la 4e circonscription de la Guadeloupe
En fonction depuis le
(2 ans et 3 mois)
Élection 17 juin 2017
Législature XVe
Groupe politique NG puis SOC
Prédécesseur Victorin Lurel

(1 an, 9 mois et 10 jours)
Élection 9 juin 2012 (suppléante)
Législature XIVe
Prédécesseur Victorin Lurel
Successeur Victorin Lurel
Maire de Trois-Rivières

(9 ans, 3 mois et 22 jours)
Élection 16 mars 2008
Réélection 23 mars 2014
Prédécesseur Albert Dorville
Successeur Jean-Louis Francisque
Conseillère régionale de la Guadeloupe
Successeur Hilaire Brudey
Biographie
Nom de naissance Hélène Christophe
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Trois-Rivières (Guadeloupe)
Nationalité française
Parti politique PS
Profession Pharmacienne

Hélène Vainqueur-Christophe, née le à Trois-Rivières (Guadeloupe), est une femme politique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir fait ses études au lycée Gerville-Réache de Basse-Terre, elle passe avec succès un baccalauréat scientifique à l'âge de 16 ans. Elle devient docteure en pharmacie à l'université Paris V en 1979.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

En mars 2004, Hélène Vainqueur-Christophe est élue au Conseil régional de la Guadeloupe sur la liste « La Guadeloupe pour tous » conduite par Victorin Lurel. Elle est élue maire de Trois-Rivières le 16 mars 2008, devançant le maire sortant Albert Dorville de douze voix. Elle est réélue conseillère régionale en 2010 et obtient la cinquième vice-présidence de la collectivité.

En 2011, elle rejoint le comité de soutien à François Hollande lors des primaires citoyennes.

Suppléante de Victorin Lurel lors des législatives de 2012, elle devient députée de la 4e circonscription de la Guadeloupe un mois après la réélection de celui-ci et son entrée dans les gouvernements Ayrault I et II[1]. En raison de la loi interdisant le cumul des mandats, elle cède son siège de conseillère de la région Guadeloupe à Hilaire Brudey. À l'Assemblée nationale, elle est rapporteur d'un projet de loi destiné à pallier des anomalies concernant l'alimentation dans les DOM-TOM. Des études ont en effet établi que des aliments y sont vendus avec des taux de sucre plus élevés qu'en métropole, l'écart pouvant dépasser 40 %. La proposition de loi règle également la différence concernant les dates de péremption, qui en Outre-Mer peuvent être de 55 jours pour 30 jours pour la métropole[2],[3].

Grâce au succès de sa liste aux élections municipales de 2014, qui obtient au premier tour un peu plus de 71 % des voix contre Jimmy Fausta, elle est réélue maire de Trois-Rivières.

Victorin Lurel décide de ne pas se présenter aux élections législatives de 2017 et soutient sa suppléante, Hélène Vainqueur-Christophe, dans la quatrième circonscription. Celle-ci est largement élue au second tour le 17 juin avec 61,51 % des suffrages exprimés. À l'Assemblée nationale, elle fait partie des trois députés du groupe socialiste à voter pour la confiance au gouvernement Philippe II[4]. Également maire de Trois-Rivières, elle devra quitter l'un de ses deux mandats en raison de la loi interdisant leur cumul[5].

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les suppléants remplacent dès dimanche les ministres qui étaient députés, Le Point, 20 juillet 2012.
  2. Taux de sucre : l'Assemblée aligne les DOM-TOM sur la métropole, Le Parisien, 27 mars 2013.
  3. Trop de sucre dans les produits destinés aux DOM-TOM, Le Figaro, 27 mars 2013.
  4. (en) « scrutin2017_07_04 », sur Scribd (consulté le 5 juillet 20175)
  5. Les Décodeurs, « La liste des 184 députés et maires qui vont devoir abandonner un mandat », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]