Hélène Milano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hélène Milano
Naissance
Nationalité France
Profession Réalisatrice, documentariste et actrice
Films notables Les roses noires, Le Skylab, Fais-moi plaisir!

Hélène Milano, née en 1967, est une réalisatrice, actrice et documentariste française[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nos amours de vieillesse est son premier documentaire. En 2010, elle tourne Rêves de Casaques, et en 2012 Les Roses noires[2]. Elle suit une formation au Conservatoire de Nice.

Activité artistique[modifier | modifier le code]

En tant qu'actrice, elle tient environ 17 rôles à la télévision française, et joue dans 3 longs-métrages au cinéma. Elle collabore à une vingtaine de pièces de théâtre, que ce soit en tant qu'actrice ou assistante à la mise en scène. En tant qu'auteure, on lui doit la réalisation de plusieurs documentaires[3].

À travers ses documentaires et ses mises en scène, Hélène Milano donne la parole aux femmes, et plus généralement aux personnes qui sont peu entendues de la société à cause de leur statut social, leur condition, leur origine et leur culture[4].

Proche des jeunes, elle participe à des résidences d'artiste en établissement scolaire, et anime régulièrement des ateliers de théâtre, notamment à Marseille[5].

Documentaires[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Britannicus : assistance mise en scène de Françoise Chatôt 
  • Bertold Brecht : co-mise en scène Théâtre du Gyptis
  • Mithridate : assistante stagiaire de Daniel Mesguish 
  • Il y a quelque chose qui marche derrière moi : spectacle écrit à partir d'improvisation
  • Lulu (Franck Wedekind). Création Théâtre de la Minoterie
  • Woyzeck : création Hangar RTM. Tournée France

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sandrine Marques, « Les Roses noires : à l'ombre des jeunes filles en sweat », Lemonde.fr,‎ (lire en ligne)
  • « Quand les roses sont noires », Zibeline, vol. 112,‎ (lire en ligne)
  • « Photoblog », les inrocks,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hélène Milano », sur www.unifrance.org (consulté le 3 décembre 2017)
  2. « Biographie et actualités de Hélène Milano France Inter », sur France Inter (consulté le 7 février 2018)
  3. AlloCine, « Hélène Milano », sur AlloCiné (consulté le 3 décembre 2017)
  4. « DES FILLES PUISSANTES ET PENSANTES. SUR LES ROSES NOIRES (2010) D’HÉLÈNE MILANO », sur http://www.pointsdaccroche.com, (consulté le 2 février 2018)
  5. « Résidence au Lycée Rosa Parks : le regard d'Hélène Milano », sur http://tyfilms.fr (consulté le 6 février 2018)
  6. « "Les Roses noires" : à l'ombre des jeunes filles en sweat », sur Le Monde.fr (consulté le 2 février 2018)
  7. rédaction lycéenne, « Les roses noires, un documentaire sur la lutte des filles pour trouver leur féminité », Club de Mediapart,‎ (lire en ligne, consulté le 2 février 2018)