Hélène Luc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Luc.

Hélène Luc
Illustration.
Fonctions
Sénatrice du Val-de-Marne

(29 ans, 11 mois et 15 jours)
Groupe politique COM (1977-1995)
CRC (1995-2007)
Successeur Odette Terrade
Présidente du groupe communiste, républicain et citoyen au Sénat

(21 ans et 9 mois)
Prédécesseur Marcel Rosette
Successeur Nicole Borvo Cohen-Seat
Biographie
Date de naissance (87 ans)
Lieu de naissance Saint-Étienne (Loire, France)
Nationalité Française
Parti politique PCF
Conjoint Louis Luc

Hélène Luc, née Del Cucina le à Saint-Étienne, est une femme politique française, membre du Parti communiste français.

Elle est sénatrice du Val-de-Marne de 1977 à 2007, présidente du groupe communiste, républicain et citoyen au Sénat de 1979 à 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de mineur, ouvrière dans l'industrie textile, Hélène Del Cucina milite dans les organisations communistes et devient en 1953 secrétaire départementale des jeunesses communistes et secrétaire nationale de l'Union des jeunes filles de France. Elle se marie en 1955 avec Louis Luc, journaliste à L'Humanité, puis maire de Choisy-le-Roi. Elle a une fille, Nadine, née le 16 octobre 1956.

Elle est élue au conseil général du Val-de-Marne dans le canton de Choisy-le-Roi lors des élections du 24 septembre et 1er octobre 1967. Dans cette première assemblée départementale du Val-de-Marne, seules quatre femmes, toutes membres du PCF, ont été élues. Outre Hélène Luc, sont élues Hélène Edeline, maire de Gentilly, Odette Denis, conseillère municipale d’Ivry, ainsi que Monique Mercieca, qui était, tout comme Hélène Luc, responsable nationale de l’Union des jeunes filles de France. Hélène Luc sera conseillère générale du Val-de-Marne jusqu'en 2004[1].

Après l'adoption, sous le premier septennat de François Mitterrand, des lois de décentralisation de 1982, le conseil général a désormais sous sa responsabilité - à compter du 1er janvier 1986 - les 104 collèges du département. Le dossier est confié à Hélène Luc, vice-présidente du conseil général chargée de l’enseignement depuis 1976[1].

Hélène Luc est par ailleurs chargée de nombreux dossiers dans les autres champs d'intervention du conseil général, notamment ceux touchant au logement et à l'environnement. Elle raconte lors d'un entretien filmé, par exemple, la façon dont elle a mené l'opposition à un projet de la banque filiale d'Agnelli qui visait à raser le bois de La Grange pour y construire un ensemble immobilier (la forêt domaniale de la Grange est le premier massif boisé d’envergure au sud-est de Paris, et constitue le poumon vert de Limeil-Brévannes. Ce bois est intégré au massif de l’Arc Boisé)[2].

Hélène Luc siège également, entre 1976 et 1977, au conseil régional d'Île-de-France.

Hélène Luc est élue sénatrice du Val-de-Marne le 25 septembre 1977, puis réélue le 28 septembre 1986, le 24 septembre 1995 et le 26 septembre 2004, date à laquelle elle décide de ne pas se représenter au conseil général[3]. Membre de la commission des affaires étrangères, elle préside, après en avoir été vice-présidente en 1978, le groupe communiste au Sénat de 1979 à 1995, puis le groupe communiste, républicain et citoyen.

En 1995, sous le patronage de la sénatrice communiste et conseillère générale Hélène Luc, qui est aussi présidente de l’Association d’amitié franco-vietnamienne, le département du Val-de-Marne engage un partenariat avec la province de Yen Bai.[1]

Après 30 ans au Palais du Luxembourg, elle démissionne le , et est remplacée par Odette Terrade.

Détail des mandats[modifier | modifier le code]

  • 1967 - 2004 : conseillère générale du Val-de-Marne (canton de Choisy-le-Roi)
  • 1976 - 1977 : conseillère régionale d'Île-de-France
  • 1977 - 2007 : sénatrice du Val-de-Marne

Vidéogrammes[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Ouvrage collectif, dir. Emmanuel Bellanger, Julia Moro, Vald-de-Marne Anthologie 1964-2014, Ivry-sur-Seine, Les éditions de l'atelier,
  2. Cet épisode est mentionné par Hélène Luc dans le Film documentaire en ligne, relatif à l'histoire du Val-de-marne, réalisé à l'occasion de la parution du livre "Val-de-Marne : Anthologie 1964 - 2014" paru aux Éditions de l'Atelier en 2014.
  3. « Les communistes du Val-de-Marne prêts aux cantonales » - L'Humanité
  4. Décret du 30 décembre 2016 portant promotion et nomination

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]