Hélène Frappat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hélène Frappat
Hélène Frappat.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Genres artistiques
Roman, essai, critique de cinéma (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Hélène Frappat (née le à Paris) est une écrivaine, traductrice et critique de cinéma française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancienne élève de l'École normale supérieure (L1989)[1], Hélène Frappat est agrégée de philosophie et docteur ès lettres[2].

Elle est l'auteure de très nombreuses traductions de l'anglais et de l'italien[3],[4], parmi lesquelles Les Origines du totalitarisme de Hannah Arendt, Études sur la personnalité autoritaire de Theodor W. Adorno, Amitié de Samson Raphaelson, Que le Diable m'emporte de Mary MacLane[5], Orange amère[6] et La Maison des Hollandais[7] de Ann Patchett.

Sur France Culture, elle a produit le magazine mensuel de cinéma Rien à voir, de 2004 à 2009, ainsi que de nombreux documentaires, notamment Villes-Mondes: Vancouver[8] et Turin[9] et Une vie, une œuvre: Hedy Lamarr (1914-2000)[10] et Marie Bonaparte (1882-1962), princesse pionnière de la psychanalyse[11].

Elle est l'auteure de fictions radiophoniques parmi lesquelles Mary Shelley, une fiction[12], diffusée la première fois en ouverture des journées de France Culture au festival d'Avignon en 2019 sur une musique composée par Olivier Mellano.

Elle est l'auteur de huit romans publiés aux éditions Allia et Actes Sud.

En 2016, elle participe aux Assises internationales du roman à Lyon[13].

Publications[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sur archicubes.ens.fr.
  2. « Hélène Frappat, la revanche d'une philosophe blonde - Ép. 65/100 - Profession philosophe », sur France Culture (consulté le 13 février 2021)
  3. Rôle Traducteur sur idref.fr.
  4. Fonction Traducteur sur catalogue.bnf.fr.
  5. « Que le Diable m'emporte », sur Editions du sous-sol (consulté le 13 février 2021)
  6. « Orange amère | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 13 février 2021)
  7. « La Maison des Hollandais | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 13 février 2021)
  8. « Villes-Mondes: Vancouver », sur France Culture (consulté le 13 février 2021)
  9. « "Turin ville haute, ville basse" TURIN VILLE-MONDES - Escale 1 », sur France Culture (consulté le 13 février 2021)
  10. « Hedy Lamarr (1914-2000), la dame sans passeport d'Hollywood », sur France Culture (consulté le 13 février 2021)
  11. « Hedy Lamarr (1914-2000), la dame sans passeport d'Hollywood », sur France Culture (consulté le 13 février 2021)
  12. « "Mary Shelley, une fiction", texte inédit de Hélène Frappat (inspiré de l’œuvre et la vie de Mary Shelley) », sur France Culture (consulté le 13 février 2021)
  13. « Les jeunes romanciers philosophes », sur Villa Gillet, (consulté le 10 mai 2016).
  14. Baptiste Liger, Lire, 01/09/2004, « Kant dans un jeu de piste », sur lexpress.fr, (consulté le 2 septembre 2011).
  15. Erwan Desplanques, Télérama n° 3013 - 13/10/2007, « L'Agent de liaison. Roman - Hélène Frappat », sur telerama.fr, (consulté le 2 septembre 2011).
  16. « Nourri d’onirisme et de cinéphilie, l’imaginaire d’Hélène Frappat semble de prime abord essentiellement visuel. », sur magazine-litteraire.com, (consulté le 2 septembre 2011).
  17. « Prix Wepler-Fondation La Poste - mention spéciale », sur prix-litteraires.net (consulté le 2 septembre 2011).
  18. Christine Ferniot, Télérama n° 3215 - 27/08/2011, « Inverno. Hélène Frappat », sur telerama.fr, (consulté le 2 septembre 2011).
  19. « Lady Hunt, par Hélène Frappat: Maison hantée », sur LExpress.fr, (consulté le 13 février 2021)
  20. Lauréats 2013, site de France Culture.
  21. « Une fille du maquis », sur SudOuest.fr (consulté le 13 février 2021)
  22. « Recommencer le monde – sur Le Dernier Fleuve d'Hélène Frappat », sur AOC media - Analyse Opinion Critique, (consulté le 13 février 2021)
  23. « Hélène Frappat : sous la fiction, l’intime », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 février 2021)
  24. « Hélène Frappat : "La seule chose qui nous appartient, c'est notre enfance" », sur France Culture (consulté le 13 février 2021)
  25. « Littérature : "Le mont Fuji n'existe pas", d'Hélène Frappat ou la ténacité du vrai », sur SudOuest.fr (consulté le 13 février 2021)
  26. « Jacques Rivette, secret compris », sur lesinrocks.com, (consulté le 2 septembre 2011).
  27. Jean-François Pluijgers, « Dans le secret de Jacques Rivette », sur lalibre.be, (consulté le 2 septembre 2011).

Liens externes[modifier | modifier le code]