Hélène Fourment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hélène Fourment
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Père
Daniel Fourment 'le Vieux' (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Claire Stappaert (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Susanna Fourment (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Enfants
Jean de Brouchoven
Peter Paul Rubens III (d)
Hyacinthe-Marie de Brouchoven
Nicolas de Brouchoven (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Propriétaire de

Hélène Fourment, née le à Anvers et morte le à Bruxelles, est une personnalité du XVIIe siècle connue comme étant la deuxième épouse de Pierre Paul Rubens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hélène Fourment est la fille cadette d'un négociant en tapisseries et soieries, Daniel Fourment, et de Claire Stappaert. Sa grand-mère paternelle est Jehanne Bulteau, dont le frère sera un réfugié huguenot en Angleterre.

Elle se marie avec Rubens en 1630 ; elle a seize ans, lui cinquante-trois. Ils ont quatre enfants de cette union : Clara Johanna, François, Hélène et Pierre Paul.

Devenue veuve, elle épouse le diplomate Jean-Baptiste de Brouchoven, comte de Bergeyck, avec lequel elle a encore cinq enfants, dont l'un, Jean de Brouchoven, comte de Bergeyck, devient le surintendant des Flandres où sa bonne réputation le fait surnommer le « Colbert des Flandres », et un autre, Hyacinthe-Marie de Brouchoven eut une carrière politique et diplomatique.

Le peintre l'avait choisie auparavant comme modèle pour L'Éducation de la Vierge (Musée royal des beaux-arts d'Anvers). Il ne se lassera pas de glorifier sa jeune beauté blonde ; parmi les chefs-d'œuvre qu'elle lui a inspirés, citons Hélène Fourment en robe de mariée (Alte Pinakothek de Munich), La Petite Pelisse (Kunsthistorisches Museum de Vienne), Hélène Fourment et deux de ses enfants, Hélène Fourment au carrosse (musée du Louvre).


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :