Hélène Dorion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hélène Dorion
Hélène Dorion libre de droits.jpg
Hélène Dorion faisant une lecture.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
QuébecVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Hélène Dorion, née le à Québec, est une écrivaine québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hélène Dorion a publié plus de trente livres pour lesquels elle a reçu plusieurs prix littéraires dont le prix Mallarmé[1], le prix du Gouverneur général du Canada[2], le prix Anne-Hébert[3], le prix de la revue Études françaises de l’Université de Montréal[4] et le prix Léopold-Senghor[5].

Ses livres sont traduits et publiés dans plus d'une quinzaine de pays. En 2012, la Bibliothèque Nationale de France lui a consacré une soirée hommage. Depuis 2015, elle présente un concert littéraire avec l’orchestre de chambre Les Violons du Roy. Ses photographies tirées du livre Le temps du paysage ont été exposées, en 2016, en différents lieux au Québec. Membre de l’Académie des lettres du Québec, Hélène Dorion est aussi Chevalière de l’Ordre national du Québec[6] et Officière de l’Ordre du Canada.

Plusieurs de ses poèmes ont été mis en musique par des compositeurs.[réf. nécessaire]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • L'Intervalle prolongé suivi de La Chute requise, dessins de l'auteure, Montréal, Éditions du Noroît, collection « L'instant d'après », 1983, 80 p.
  • Hors champ, Montréal, Éditions du Noroît, 1985, 109 p. (Épuisé)
  • Les Retouches de l'intime, Saint-Lambert, Éditions du Noroît, 1987, 99 p. Réédition, Montréal, Éditions du Noroît, 2004
  • Les Corridors du temps, Trois-Rivières, Les Écrits des Forges, 1988, 1991, 117 p.
  • La Vie, ses fragiles passages, illustration de couverture de Michel Fourcade, Chaillé-sous-les-Ormeaux, Éditions Le Dé Bleu, 1990, 112 p. (Épuisé)
  • Un visage appuyé contre le monde, dessins de Marc Garneau, Saint-Lambert et Chaillé-sous-les-Ormeaux, coédition Le Noroît / Le Dé Bleu, 1990, 1991, 1993, 1997, 112 p. Réédition, Montréal, Éditions du Noroît, collection « Ovale », 2001.
  • Le Vent, le Désordre, l'Oubli, dessins de Marc Garneau, Mont-sur-Marchienne (Belgique), Éditions L'Horizon Vertical, 1991. (Épuisé)
  • Les États du relief, Saint-Hippolyte et Chaillé-sous-les-Ormeaux (France), coédition Le Noroît / Le Dé Bleu, 1991, 1993, 88 p. (Épuisé)
  • L'Issue, la résonance du désordre, Amay (Belgique) L'Arbre à Paroles, 1993, 60p. Saint-Hippolyte, Éditions du Noroît, 1994, 60 p. Réédition, L'Issue, la résonance du désordre suivi de L’Empreinte du bleu, gravures de Marc Garneau, Saint-Hippolyte, Éditions du Noroît, 1999, 104 p.
  • Sans bord, sans bout du monde, Paris, Éditions de La Différence, 1995, 2003, 120 p.
  • Pierres invisibles, encres de Julius Baltazar, Saint-Benoît-Du-Sault (France), Éditions Tarabuste, 1998, 60 p. Saint-Hippolyte, Éditions du Noroît, 1999, 60 p. (Épuisé)
  • Les Murs de la grotte, Paris, Éditions de La Différence, 1998, 96 p.
    • (de), 3 poèmes, trad. Hans Thill: Ohne Titel (2); Seele der Ewigkeit entgegen, en: Anders schreibendes Amerika. Literatur aus Québec. dir. Lothar Baier, Pierre Filion. Das Wunderhorn, Heidelberg 2000, p. 160 – 162
  • Passerelles, poussières, Rimbach (Allemagne) Éditions Im Wald, 2000, 54 p.
  • Fenêtres du temps, en collaboration avec Marie-Claire Bancquart (Voilé/Dévoilé), Montréal, Éditions Trait d’Union, 2000, 110 p. Épuisé
  • Portraits de mers, Paris, Éditions de la Différence, 2000, 128 p.
  • D’argile et de souffle, anthologie préparée par Pierre Nepveu, Montréal, Éditions Typo, 2002, 304 p.
  • Ravir : les lieux, Paris, Éditions de La Différence, 2005, 2007, 117 p.
  • Mondes fragiles, choses frêles, Montréal, Éditions de l’Hexagone, collection « Rétrospectives », 2006, 808 p.
  • Le Hublot des heures, Paris, Éditions de La Différence, 2008, 112 p.
  • Cœurs, comme livres d'amour, Montréal, Éditions de l'Hexagone, collection « L'appel des mots », 2012, 92 p.
  • Comme résonne la vie, Paris, Éditions Bruno Doucey, collection "Soleil noir", 2018, 80 p.[7]

Romans et récits[modifier | modifier le code]

Essais et correspondance[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

  • La Vie bercée, illustrations de Janice Nadeau, Montréal, Les 400 Coups, 2006, 48 p.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Nommée Officier de l'Ordre du Canada
  • 2007 : Nommée Chevalier de l’Ordre national du Québec
  • 2006 : Élection à l’Académie des lettres du Québec
  • 1998 : Élection à l’Académie des Arts d’Oradea en Roumanie
  • 2014 : Résidence d’artiste de la Fondation Civitella Ranieri (Italie)

Récipiendaire[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Récipiendaire au Concours LUX – catégorie “Livre de photos” pour Le Temps du paysage
  • 2014 : Récipiendaire du Prix des Écrivains francophones d’Amérique pour Recommencements
  • 2011 : Récipiendaire du Prix européen Léopold-Senghor décerné pour l’ensemble de l’œuvre
  • 2009 : Récipiendaire du Prix de la revue Études françaises pour L'Étreinte des vents
  • 2006 : Récipiendaire du Prix du Gouverneur général du Canada pour Ravir : les lieux
  • 2005 : Récipiendaire du Prix Mallarmé [France] pour l’ensemble de son œuvre à l’occasion de la parution de Ravir : les lieux
  • 2004 : Récipiendaire du Prix Anne-Hébert du roman pour Jours de sable
  • 1999 : Récipiendaire du Prix Aliénor [France] pour Pierres invisibles
  • 1997 : Récipiendaire du Prix du Festival International de Poésie de Roumanie pour L'Issue, la résonance du désordre
  • 1996 : Récipiendaire du Prix Alain-Grandbois de l’Académie des Lettres du Québec pour Sans bord, sans bout du monde
  • 1995 : Récipiendaire du Prix de la Société des Écrivains Canadiens pour L'Issue, la résonance du désordre
  • 1993 : Récipiendaire du Grand Prix de la Culture des Laurentides, catégorie Lettres
  • 1992 : Récipiendaire du Prix International de Poésie Wallonie-Bruxelles décerné au Marché de la poésie de Paris pour l'ensemble de son œuvre

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]