Hélène Dorion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Hélène Dorion, née en 1958 à Québec, est une poète et écrivaine québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Québec, Hélène Dorion a publié une trentaine de livres (roman, poésie, essais, album jeunesse) pour lesquels elle a reçu de nombreux prix littéraires. Citons le prix Mallarmé, le prix Charles-Vildrac de la Société des Gens de Lettres, le prix du Gouverneur général du Canada, le prix Wallonie-Bruxelles, le prix Aliénor, le prix des écrivains francophones d’Amérique, le prix de la revue Études françaises de l’Université de Montréal, le prix Alain-Grandbois, le prix Anne-Hébert et le prix Léopold-Senghor pour l’ensemble de son œuvre.

En 2006, Hélène Dorion a été reçue à l’Académie des lettres du Québec. En 2007, elle a été décorée de l’Ordre national du Québec à titre de Chevalier, et en 2010, elle a été nommée Officier de l’Ordre du Canada. Bibliothèque et Archives Canada a fait l’acquisition de son fonds d’archives en 2006.

Traduite et publiée dans une quinzaine de pays, son œuvre a fait l’objet de colloques, thèses et mémoires. Des numéros de revues ont été consacrés à son travail, et un ouvrage collectif regroupant les collaborations de plusieurs auteurs et critiques a été publié sous le titre Nous voyagerons au cœur de l’être ; autour d’Hélène Dorion. En 2012, la Bibliothèque Nationale de France lui a consacré une soirée hommage dans le cadre de la série « Grands poètes d’aujourd’hui ».

Hélène Dorion est aussi l’auteure d’une quinzaine de livres d’artistes, et elle collabore fréquemment à des ouvrages collectifs et à des anthologies. Elle a fait partie de la rédaction de plusieurs revues, dont Estuaire [Québec], le Courrier du Centre International d’Études Poétiques [Belgique], Cronica [Roumanie] et Présages [France], et a collaboré, à titre de critique, à diverses publications culturelles et littéraires. Elle a en outre préparé des numéros de revues étrangères consacrés à la poésie québécoise ainsi que des anthologies de poètes québécois et une édition des poèmes de Saint-Denys Garneau. Hélène Dorion a été directrice littéraire des Éditions du Noroît de 1991 à 2000, et a réalisé une série d’enregistrements audio de poésie et musique. En 1999 et 2000, elle a été écrivain en résidence à l’Université du Québec, puis à l’Université de Montréal. Plusieurs de ses textes sont mis en musique par des compositeurs et auteurs-compositeurs. Des artistes visuels ont aussi travaillé à partir de ses œuvres. Elle a fait partie du comité de rédaction de la revue Les écrits, du comité de direction de la « Rencontre québécoise Internationale des Écrivains » et elle est membre du jury permanent du prix international de poésie de langue française Louise-Labé.

Hélène Dorion a été chroniqueure pour la revue Relations. Elle collabore régulièrement avec l’Opéra de Montréal et, depuis 2015, elle présente le concert littéraire AU CREUX DU TEMPS avec Les Violons du Roy. Une exposition itinérante de photographies tirées de son plus récent ouvrage, Le temps du paysage, est présentée depuis mars 2016 en différents lieux au Québec.

www.helenedorion.com

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • L'Intervalle prolongé suivi de La Chute requise, dessins de l'auteure, Montréal, Éditions du Noroît, collection « L'instant d'après », 1983, 80 p.
  • Hors champ, Montréal, Éditions du Noroît, 1985, 109 p. (Épuisé)
  • Les Retouches de l'intime, Saint-Lambert, Éditions du Noroît, 1987, 99 p. Réédition, Montréal, Éditions du Noroît, 2004
  • Les Corridors du temps, Trois-Rivières, Les Écrits des Forges, 1988, 1991, 117 p.
  • La Vie, ses fragiles passages, illustration de couverture de Michel Fourcade, Chaillé-sous-les-Ormeaux, Éditions Le Dé Bleu, 1990, 112 p. (Épuisé)
  • Un Visage appuyé contre le monde, dessins de Marc Garneau, Saint-Lambert et Chaillé-sous-les-Ormeaux, coédition Le Noroît / Le Dé Bleu, 1990, 1991, 1993, 1997, 112 p. Réédition, Montréal, Éditions du Noroît, collection « Ovale », 2001.
  • Le Vent, le désordre, l'oubli, dessins de Marc Garneau, Mont-sur-Marchienne (Belgique), Éditions L'Horizon Vertical, 1991. (Épuisé)
  • Les États du relief, Saint-Hippolyte et Chaillé-sous-les-Ormeaux (France), coédition Le Noroît / Le Dé Bleu, 1991, 1993, 88 p. (Épuisé)
  • L'Issue, la résonance du désordre, Amay (Belgique) L'Arbre à Paroles, 1993, 60p. Saint-Hippolyte, Éditions du Noroît, 1994, 60 p. Réédition, L'Issue, la résonance du désordre suivi de L’Empreinte du bleu, gravures de Marc Garneau, Saint-Hippolyte, Éditions du Noroît, 1999, 104 p.
  • Sans bord, sans bout du monde, Paris, Éditions de La Différence, 1995, 2003, 120 p.
  • Pierres invisibles, encres de Julius Baltazar, Saint-Benoît-Du-Sault (France), Éditions Tarabuste, 1998, 60 p. Saint-Hippolyte, Éditions du Noroît, 1999, 60 p. (Épuisé)
  • Les Murs de la grotte, Paris, Éditions de La Différence, 1998, 96 p.
  • Passerelles, poussières, Rimbach (Allemagne) Éditions Im Wald, 2000, 54 p.
  • Fenêtres du temps, en collaboration avec Marie-Claire Bancquart (Voilé/Dévoilé), Montréal, Éditions Trait d’Union, 2000, 110 p. Épuisé
  • Portraits de mers, Paris, Éditions de la Différence, 2000, 128 p.
  • D’argile et de souffle, anthologie préparée par Pierre Nepveu, Montréal, Éditions Typo, 2002, 304 p.
  • Ravir : les lieux, Paris, Éditions de La Différence, 2005, 2007, 117 p.
  • Mondes fragiles, choses frêles, Montréal, Éditions de l’Hexagone, collection « Rétrospectives », 2006, 808 p.
  • Le Hublot des heures, Paris, Éditions de La Différence, 2008, 112 p.
  • Cœurs, comme livres d'amour, Montréal, Éditions de l'Hexagone, collection « L'appel des mots », 2012, 92 p.

Roman et Récit[modifier | modifier le code]

Essais et Correspondance[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

  • La Vie bercée, illustrations de Janice Nadeau, Montréal, Les 400 Coups, 2006, 48 p.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Le temps du paysage primé au Concours LUX – catégorie “Livre de photos”
  • 2017 : Finaliste au Prix Louis-Guillaume (France) pour Le temps du paysage
  • 2016 : Finaliste au Prix du CALQ (Estrie) pour Le temps du paysage
  • 2016 : Finaliste au Prix Marcel-Couture pour Le temps du paysage
  • 2014 : Résidence d’artiste de la Fondation Civitella Ranieri (Italie)
  • 2014 : Récipiendaire du Prix des Écrivains francophones d’Amérique pour Recommencements
  • 2014 : Finaliste au Prix du CALQ (Estrie) pour Recommencements
  • 2013 : Finaliste au Prix Popescu pour Seizing : Places
  • 2013 : Finaliste au Prix du CALQ (Estrie) pour Cœurs, comme livres d’amour
  • 2013 : Finaliste au Prix Marcel-Thiery pour Cœurs, comme livres d’amour
  • 2013 : Finaliste au Prix du Festival de poésie de Montréal pour Cœurs, comme livres d’amour
  • 2012 : Finaliste au Prix du Gouverneur général du Canada pour Cœurs, comme livres d’amour
  • 2011 : Récipiendaire du Prix européen Léopold-Senghor décerné pour l’ensemble de l’œuvre
  • 2010 : Nommée Officier de l'Ordre du Canada
  • 2007 : Nommée Chevalier de l’Ordre national du Québec
  • 2007 : Finaliste au Prix Alvine-Bélisle pour La Vie bercée
  • 2007 : Finaliste au Prix du livre jeunesse des bibliothèques de Montréal pour La Vie bercée'
  • 2007 : Sélection White Ravens 2007, Bibliothèque Internationale de Jeunesse pour La Vie bercée
  • 2006 : Récipiendaire du Prix du Gouverneur général du Canada pour Ravir : les lieux
  • 2006 : Élection à l’Académie des lettres du Québec
  • 2005 : Récipiendaire du Prix Mallarmé [France] pour l’ensemble de son œuvre à l’occasion de la parution de Ravir : les lieux
  • 2004 : Récipiendaire du Prix Anne-Hébert du roman pour Jours de sable
  • 2003 : Finaliste au Prix des Libraires, catégorie roman québécois, pour Jours de sable
  • 2003 : Finaliste au Prix Spirale de l’essai pour Jours de sable
  • 1999 : Récipiendaire du Prix Aliénor [France] pour Pierres invisibles
  • 1998 : Élection à l’Académie des Arts d’Oradea en Roumanie
  • 1997 : Récipiendaire du Prix du Festival International de Poésie de Roumanie pour L'Issue, la résonance du désordre
  • 1996 : Récipiendaire du Prix Alain-Grandbois de l’Académie des Lettres du Québec pour Sans bord, sans bout du monde
  • 1995 : Récipiendaire du Prix de la Société des Écrivains Canadiens pour L'Issue, la résonance du désordre
  • 1993 : Récipiendaire du Grand Prix de la Culture des Laurentides, catégorie Lettres
  • 1992 : Récipiendaire du Prix International de Poésie Wallonie-Bruxelles décerné au Marché de la poésie de Paris pour l'ensemble de son œuvre

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'étreinte des vents », sur Presses de l'Université de Montréal, (consulté le 10 avril 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]